Maroc

ADM dément l’information faisant état de sa cession

La Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a démenti catégoriquement l’information faisant état de sa cession à une société étrangère.


Dans son démenti, l’ADM précise qu’elle collabore avec plusieurs partenaires internationaux, dont récemment la société française, Vinci Autoroutes.

Cette dernière est prestataire en charge d’une mission d’analyse et d’assistance technique pour la modernisation et l’automatisation du système de péage, ainsi que la société nippone, Hanshin Expressway, prestataire technique en charge de la maintenance des ouvrages d’art.

«Les deux sociétés partenaires ont développé une réelle expertise de renommée internationale dans leur domaine de compétence respective et la présence de leurs cadres sur le terrain illustre bien la mise en œuvre du transfert de ce savoir-faire à nos ressources humaines», tient à préciser l’ADM dans son démenti.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page