Maroc

Accident d’Amskroud, la nouvelle révélation

L’accident d’Amskroud qui a fait 11 morts prend une nouvelle tournure. Le chauffeur ne disposait pas des autorisations nécessaires lui permettant de conduire sur l’autoroute ni même sur la route nationale, rapporte Al Massae dans son édition de ce lundi 16 janvier.

Le camion incriminé dans l’accident et l’engin de travaux publics qu’il transportait dépassaient la norme autorisée, en poids comme en dimension, rapporte le 360.ma.


L’article 98 du décret 2.10.420 du 29 septembre 2010, en application de la loi 52.05 relative au Code de la route, stipule que «tout engin dont le poids ou la dimension dépasse les normes réglementaires n’est autorisé à circuler qu’à la faveur d’une autorisation spéciale délivrée par Autoroutes du Maroc (ADM) ou par les services du ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique», cite la même source.

Le quotidien ajoute que «non seulement le chauffeur ne disposait pas de ces autorisations nécessaires, mais que la société propriétaire du camion a de plus fourni aux autorités les documents d’un autre camion, ce qui revient à dire que dans cette affaire l’entreprise a trompé l’administration», selon la même source.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page