Maroc

97% des ménages sortis des bidonvilles n’y reviennent pas

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Selon Nabil Benabdallah 90% des bénéficiaires du programme «Villes sans bidonvilles» sont satisfaits de leur nouveau logement./DR

«Contrairement à ce qu’on peut penser, les ménages ayant bénéficié de l’opération de relogement ne reviennent pas pour créer d’autres bidonvilles», a indiqué Nabil Benabdallah, ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, notant que le taux de stabilité est de 97%.

Intervenant lors de la publication du résultat de l’enquête nationale sur le logement urbain, le ministre a souligné que 90% des bénéficiaires sont satisfaits de leur nouveau logement, puisque «le taux d’accès aux services est élevé».


Pourtant, ces efforts ne présentent pas de solutions pour les personnes dont le revenu est limité, puisque le logement proposé par le ministère varie entre 140.000 et 250.000 DH.

D’autre part, le ministre a indiqué qu’en 2012 «67% des Marocains étaient propriétaires de leur logement. Une appropriation faite essentiellement par l’autopromotion».

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page