Maroc

2016 : vers une stabilisation des prix ?

Le premier mois de 2016 est marqué par la stabilisation des prix de l’immobilier globalement partout au Maroc. Seules les villes «touristiques» comme Agadir ou Marrakech on vu une légère baisse des prix au mètre carré, mais une baisse attendue car saisonnière avec l’hiver ainsi qu’une baisse de la fréquentation et donc des acheteurs étrangers et MREs. Néanmoins, si 2015 a été marquée par une croissance des prix de l’immobilier, malgré un contexte économique difficile, 2016 ne devrait pas voir cette croissance continuer, mais au contraire nous devrions assister à une stagnation des prix, voir à une légère baisse, surtout dans les grandes villes économiques du royaume.

De janvier 2015 à janvier 2016, les prix au mètre carré de l’immobilier au Maroc ont globalement connu une hausse de 7%. La croissance la plus marquée est venue d’Agadir avec un peu plus de 20% de croissance pour arriver à 13.338DH par mètre carré en janvier 2016, juste en dessous des prix de Marrakech situés en janvier en moyenne à 13.661DH. C’est principalement dû aux nombreux nouveaux projets neufs de haut standing sur la ville balnéaire. En revanche, Marrakech est l’une des rares villes à avoir connu une légère baisse en 2015, en perdant en 1 an presque 6% pour être une des villes les plus impactées par la crise économique internationale avec ses nombreux projets destinés à une clientèle étrangère. Casablanca et Rabat ont connu en un an pour leur part une croissance presque raisonnable de 4% pour Rabat et de 9% pour la capitale économique.


Casablanca
Casablanca se stabilise en ce début d’année avec un prix de 17.363DH par mètre carré quasi identique au mois précédent. Même si la ville a connu une croissance de 9% de son prix sur les derniers douze mois, la tendance en 2016 ne risque pas de s’accélérer, bien au contraire. Les quartiers de la capitale économique voient peu de mouvement dans leurs prix, c’est donc Ain Diab sur Anfa qui continue à être le quartier le plus cher avec 23.457DH par mètre carré et c’est sur l’arrondissement de Sbata que les prix sont toujours les plus bas avec un prix moyen de 6.745DH par mètre carré. Il est intéressant de noter que l’arrondissement de Hay Hassani voit également son prix descendre sous la barre des 10.000DH par mètre carré pour atteindre 9.687DH.

Rabat
Rabat voit également ce mois-ci ses prix légèrement diminuer pour se situer en moyenne à 16.982DH par mètre carré, soit 4% de plus qu’en janvier 2015. Cette croissance reste cohérente car similaire à la croissance de l’économie nationale. Les quartiers les plus chers restent sans surprise le quartier résidentiel de Souissi ainsi que Riad où les prix culminent à 19.377DH par mètre carré. L’Agdal enregistrait des prix très similaires sur les 3 derniers mois et affiche 18.236DH par mètre carré. Le quartier de l’Océan a connu ce mois-ci une baisse importante et voit ses prix en dessous des 10.000DH par mètre carré, en effet ce quartier affiche en janvier 2016 : 9,979DH par mètre carré. Le reste des prix des quartiers de la capitale marocaine demeurent dans l’ensemble inchangés.

Tanger
À l’issue des derniers mois, le prix de l’immobilier à Tanger reste très stable, c’est même l’une des villes du royaume où il est le plus stable sur les deniers mois et janvier 2015 clôture avec un prix moyen de 10.864DH par mètre carré. Depuis janvier 2015, les prix de l’immobilier ont connu une croissance de presque 7%, mais cette hausse s’est constatée sur le premier trimestre 2015. Depuis, le marché semble avoir trouvé son rythme. L’ensemble des quartiers affiche des prix similaires au mois dernier à l’exception de Malabata, qui après des mois de croissance, se fait rattraper par sa hausse pour perdre 8% et se situe à 14.392DH par mètre carré. Le centre quand à lui connaît une croissance intéressante et affiche 11.120DH par mètre carré.

Marrakech
Marrakech continue de voir ses prix diminuer en ce mois de janvier 2016. Une partie de cette diminution est attendue car saisonnière : l’hiver à Marrakech attire moins de monde et il y a donc une diminution de la demande à l’achat, qui impacte immédiatement les prix. Cette baisse de 2,61% place le prix au mètre carré à 13.661DH et est aussi le reflet d’une année difficile pour la ville touristique. Marrakech a en effet perdu 6% depuis janvier 2015. Les quartiers résidentiels de Guéliz ou Majorelle restent très stables car une demande est toujours présente, mais des quartiers comme Amelkis, clairement orienté vers les résidences secondaires, sont très impactés et perdent 10% en ce mois de janvier. 2016 s’annonce une année dure pour la ville ocre.

Fès
Fès est une ville où le prix au mètre carré varie très peu. En effet, Fès clôture janvier 2016 avec un prix de 6.285DH par mètre carré, très proche du prix de janvier 2015 qui affichait alors 6.339DH par mètre carré. Le marché est atone, les transactions pas aussi courantes que dans les grandes villes économiques et la plupart des grandes familles fassies n’investissent pas dans leur ville natale, mais plutôt dans leurs villes de résidence ou dans des résidences secondaires dans les villes touristiques du Maroc. Concernant les quartiers du centre de Fès, le centre-ville affiche 6.653DH par mètre carré, Narjiss 5.826DH par mètre carré et Bensouda 4.215DH par mètre carré. Ces prix sont très similaires à ceux des mois derniers ainsi qu’à l’année dernière.

Agadir
Agadir est la ville qui a eu le plus le vent en poupe en 2015 ! Ses prix ont augmenté loin devant le reste des villes du Maroc. Ainsi, en janvier 2016, la ville balnéaire affiche 13.338DH par mètre carré. Cette hausse spectaculaire sur les douze derniers mois s’explique par deux facteurs principaux. Dans un premier temps, la très bonne pluviométrie de la saison 2014-2105 a amené beaucoup de fonds à des habitants dépendant grandement de l’agriculture. Ensuite, 2015 a été marquée par l’arrivée de nombreux projets de haut standing qui ont tiré les prix vers le haut sur presque l’ensemble de la ville. Ainsi, le haut Founty voit ses prix exploser pour arriver à 19.800DH au mètre carré, ou encore Talborjt, qui est à 15.096DH par mètre carré.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page