Maroc

20 ans de règne. Les progrès réalisés mettent le Maroc en tête des pays africains

Les progrès réalisés par le Maroc au cours de ces 20 années de règne du roi Mohammed VI le placent en tête des pays africains au niveau du développement économique, a souligné le professeur Tawfiq Rkibi, coordinateur du doctorat en gestion à l’Université européenne de Lisbonne.


Dans une déclaration rapportée par la MAP, il a évoqué les diverses infrastructures et réformes réalisées dans plusieurs domaines visant à moderniser le pays et à le mettre au diapason des plus grandes Nations.

Il a souligné à cette occasion que le roi a mis l’accent dans son discours, à l’occasion de la Fête du trône, sur le futur et la projection du Maroc pour les prochaines années, mettant en exergue les chantiers à mettre en œuvre, portant notamment sur le volet social et tout ce qui a trait au capital humain mais aussi au niveau d’actions dans le sens d’une modernisation encore plus accentuée à même de placer le royaume parmi les pays les plus développés.

Le règne du roi a pu mettre le Maroc au devant de la scène internationale et garantir au pays stabilité, sécurité et attractivité qui font du royaume un pays prisé par la plupart des investisseurs internationaux, s’est félicité le président de la Chambre de commerce et d’industrie luso-marocaine.

Pour ce qui est de la question du Sahara marocain, l’ancien recteur de l’Université européenne de Lisbonne a rappelé que l’Initiative d’autonomie présentée par le Maroc est une solution permettant la création d’un espace de paix, de sécurité et de développement outre le renforcement de l’intégration maghrébine, notant que les pays du Maghreb représentent un important marché de plus d’une centaine de millions de consommateurs, lequel est malheureusement entaché par ce conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Le Maroc tend encore une fois la main aux frères algériens qui sont invités, selon cet académicien, à saisir cette opportunité pour l’aboutissement à une solution durable pour l’intérêt des deux peuples.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page