Monde

Trafic de céréales ukrainiennes : la Russie pointée du doigt

Depuis plus d’un mois, l’Ukraine dénonce le vol de céréales dans les régions occupées par la Russie. Côté russe, on parle plutôt d’accords conclus avec les agriculteurs locaux. 

Au moins, un tiers des céréales ukrainiennes stockées dans les régions occupées de Donetsk, Louhansk, Zaporizhzhia et Kherson auraient été récupérées par les forces pro-russes et vendues comme des graines russes, selon le ministère ukrainien de l’Agriculture. Cela représentait, début mai, entre 400 000 et 500 000 tonnes.


Des chiffres qui, selon un courtier en céréales, n’ont pu qu’augmenter depuis. L’acheminement est facilité par les infrastructures routières. Depuis l’annexion de la Crimée et la construction d’un pont vers la Russie du Sud, sur le détroit de Kertch, les camions peuvent transporter très rapidement une cargaison de la région de Kherson vers des silos portuaires russes, notamment ceux de Novorossiisk.

Des images satellites pour preuve
La chaîne américaine CNN a réussi à confirmer par images satellites le chargement en céréales d’au moins trois navires russes au port de Sébastopol, en Crimée ces dernières semaines. L’un d’eux a été retrouvé avec sa cargaison au port de Lattaquié en Syrie.

Pour Kiev, il n’y a pas de doute : toutes les céréales qui quittent aujourd’hui Sébastopol viennent d’Ukraine. À cette époque de l’année, la Crimée a l’habitude d’importer pour sa consommation interne, et non pas d’exporter. Et cela est d’autant plus le cas, selon Kiev, que les récoltes n’ont pas été abondantes ces dernières années dans la zone. Côté russe, l’agence Tass a confirmé que des céréales stockées à Kherson commençaient à quitter la région grâce à un accord trouvé entre agriculteurs et acheteurs russes.

Céréales achetées sous la pression à bas prix ou confisquées ? Difficile de vérifier l’information de source indépendante. Les agriculteurs locaux ont probablement assez peu le choix, d’autant qu’ils ont besoin de vider leurs silos en vue de la prochaine récolte.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page