Monde

Plus de 35 morts dans la dispersion d’un sit-in à Khartoum

Plus de 35 morts et des centaines de blessées dans la dispersion lundi, sur ordre du Conseil militaire, d’un sit-in non-violent devant le QG de l’armée à Khartoum, a annoncé le Comité central des médecins soudanais dans un bilan provisoire publié ce mardi.


Une opération de dispersion déplorée par l’ONU, que le Conseil a dans un premier temps nié, avant de la  »regretter », évoquant une  »opération de nettoyage » menée par les forces de l’ordre qui a dérapé.

Amorcé le 6 avril pour réclamer le départ du président Omar el-Béchir, déchu cinq jours plus tard par l’armée, un rassemblement de milliers de manifestants se poursuit depuis deux mois dans le but d’exiger du Conseil militaire qui a pris le pouvoir de le transférer aux civils.

Alors que le Conseil militaire a promis d’enquêter sur cet accès de violence, il annonce concomitamment l’annulation de tous les précédents accords conclus avec l’opposition, et appelle à l’organisation d’élections dans un délai de neuf mois.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page