Monde

Omar el-Béchir comparaît devant le tribunal

Vêtu de la traditionnelle djellaba blanche et d’un turban, l’ex-président soudanais Omar el-Béchir a été conduit dimanche au parquet en charge des affaires de corruption à Khartoum, sa première apparition en public depuis sa destitution en avril sous la pression de la rue.

L’ancien homme fort du Soudan est arrivé de sa prison escorté par un convoi de véhicules militaires et des membres des forces de sécurité lourdement armés devant les locaux du parquet.


« L’accusé Omar el-Béchir a été (…) informé des accusations qui pèsent contre lui, pour la possession de devises étrangères, corruption et réception de cadeaux de manière illégale », a indiqué aux journalistes un responsable du parquet, Aladdin Dafallah.

Les chefs d’accusation ont été lus à Béchir en présence de son avocat, selon le responsable, le président déchu est reparti au bout de quelques minutes.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page