Monde

Malgré les aveux saoudiens, Trump et l’UE réclament plus de détails sur le meurtre de Khashoggi

 

Des zones d’ombre demeurent présentes dans l’affaire du meurtre de Jamal Khashoggi, tué au consulat saoudien à Istanbul. La nouvelle version de Riyad affirmant que le journaliste saoudien est décédé après “une bagarre” et une “rixe à coup de poing” dans le consulat du royaume, ne semble pas convaincre le président américain qui l’a qualifiée de “pas très importante”. Ainsi L’Union européenne a également jugé samedi 20 octobre les explications de l’Arabie saoudite insuffisantes. Les ONG Amnesty International et Reporters sans frontières (RSF) ont aussi réclamé l’ouverture d’une enquête indépendante sous l’égide de l’Organisation des Nations unies (ONU).

 

Notons que le Riyad a reconnu le meurtre de Khashoggi dans son consulat 17 jours après la disparition du défunt. Pour Donald Trump, « C’était un gros premiers pas. C’était un bon premier pas. Mais il veut obtenir la réponse détaillée », a précisé le président américain à des journalistes.

 

Pour sa part, le Canada a jugé « ni crédibles ni cohérentes » les explications de Ryad sur cette affaire qui a suscité une onde de choc mondiale et terni l’image de Ryad. L’Allemagne les a trouvées « insuffisantes » et la France a déclaré que « de nombreuses questions restent sans réponses ».

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page