Monde

La faim gagne du terrain à cause de l’instabilité du climat, selon l’ONU

En 2017, la faim a progressé dans le monde pour la troisième année consécutive d’après cinq agences des Nations Unies qui accusent la «variabilité du climat» comme étant l’une «des causes principales des graves crises alimentaires» du monde, relate l’AFP.

En effet, l’an dernier, 821 millions de personnes dans le monde étaient en situation de manque chronique de nourriture contre 804 millions en 2016, soit une personne sur neuf sur la planète. Un point souligné dans le rapport sur «L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde» publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA), l’UNICEF, le Programme alimentaire mondial (PAM), et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Dans ce même rapport les auteurs pointent que le nombre de personnes souffrant de la faim «retrouve son niveau d’il y a dix ans» et «confirme l’inversion de la tendance à la baisse» engagée depuis 2015.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page