Monde

Investissement de 64 milliards de dollars dans le divertissement

L’Arabie saoudite a annoncé, aujourd’hui, son intention d’investir l’équivalent de 64 milliards de dollars dans la culture et le divertissement au cours des dix prochaines années.

Lors d’une présentation officielle à Ryad, le président de l’Autorité générale du divertissement dans le royaume ultraconservateur, Ahmad ben Aqil al-Khatib, a précisé que l’argent viendrait à la fois de l’État et du secteur privé. «Nous bâtissons déjà l’infrastructure» nécessaire, et la construction d’un opéra fait partie de ces projets, a-t-il ajouté.

Khatib a dit que plus de 5.000 évènements culturels étaient prévus cette année. «Vous verrez un véritable changement d’ici 2020».

L’Arabie saoudite a engagé des réformes depuis la présentation en 2016, par le prince héritier Mohammed ben Salmane, d’un plan appelé «Vision 2030» pour restructurer l’économie.

Les conséquences sont sociales et sociétales avec notamment une participation croissante des femmes à la vie publique et l’ouverture de ce royaume, qui applique une version rigoriste de l’islam, à la culture occidentale.

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page