Monde

Indemnisation des ouvriers : le Qatar rejette les appels d’ONG 

Le Qatar ne se pliera pas à l’injection des ONG demandant au pays organisateur de la Coupe du monde d’indemniser des ouvriers du Mondial. Il rejette les appels d’ONG à la création d’un fonds d’indemnisation pour les migrants tués ou blessés sur les chantiers de la Coupe du monde de football dans ce riche pays du Golfe.

Dans un entretien exclusif accordé mardi à l’AFP, Ali ben Samikh Al-Marri qualifie ces appels de «coup de communication». Human Rights Watch et Amnesty International mènent une campagne visant à obtenir des compensations pour les migrants victimes d’«abus» (décès, blessures, salaires impayés et frais de recrutement illégaux) de la part de l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, et le pays hôte du Mondial-2022, qui débute le 20 novembre.

«Chaque mort est une tragédie (mais) il n’y a pas de critères pour établir ce fonds d’indemnisation», avance le ministre. «Où sont les victimes ? avez-vous les noms ?», demande-t-il.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page