Monde

Hausse des prix du carburant : le moral des 2/3 des Américains affecté

L’opinion du public américain sur l’économie est de plus en plus pessimiste à mesure que le prix de l’essence augmente, selon un sondage Gallup publié mardi.

Les deux tiers des Américains interrogés dans le cadre du sondage réalisé au début du mois ont déclaré que les prix de l’essence causent des difficultés financières modérées ou graves à leur ménage. Ce chiffre marque une augmentation de 15 points de pourcentage par rapport aux 52 % qui ont répondu par l’affirmative en avril.


Il s’agit de l’une des moyens d’opinions négatives les plus élevées que Gallup ait constaté en posant cette même question pendant les périodes de hausse du prix de l’essence depuis 2000.

Pendant ce temps, l’indice de confiance économique de Gallup a chuté de 13 points par rapport au mois dernier pour atteindre -58. L’indice varie de 100, si toutes les personnes interrogées décrivent l’économie de manière positive, à -100, si toutes les personnes interrogées décrivent l’économie de manière négative.

Le score actuel de l’indice est le plus bas depuis février 2009, lorsque le pays était encore en proie à la Grande Récession. Le plus bas niveau historique était de -72, enregistré en octobre 2008.

Les deux aspects de l’indice ont tous deux empiré au cours du mois dernier, le pourcentage d’Américains interrogés qualifiant l’économie de « mauvaise » ayant augmenté de huit points pour atteindre 54 % et le pourcentage d’Américains affirmant que la situation s’aggrave ayant augmenté de sept points pour atteindre 85 %.

Le prix moyen national de l’essence était d’environ 4,88 dollars le gallon (3,78 litres) mardi, soit une légère baisse par rapport au record d’un peu plus de 5 dollars enregistré au début du mois, selon l’American Automobile Association (AAA).

La semaine dernière, le président américain Joe Biden a annoncé qu’il était favorable à l’adoption par le Congrès d’une exonération de la taxe fédérale sur l’essence pendant l’été afin de réduire le fardeau financier des conducteurs, mais cette proposition n’a pas suscité l’enthousiasme du Congrès. M. Biden a également appelé les États à lever temporairement leurs taxes sur l’essence.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page