Monde

Espagne : l’économie en route vers une possible récession

L’activité commerciale dans le secteur des services en Espagne a augmenté au cours du mois d’août, bien que le rythme de croissance ait été faible, selon l’indice des directeurs d’achat (PMI), compilé par S&P Global, qui s’est établi à 50,6 points au cours du huitième mois de l’année, contre 53,8 points le mois précédent.

«L’économie espagnole s’est dirigée vers la stagnation en août, les services ayant suivi la tendance du secteur manufacturier en n’affichant qu’une croissance marginale», a averti Paul Smith, directeur économique de S&P Global market intelligence.

L’expert a prévenu que les entreprises craignent que l’instabilité et l’inflation n’affectent les clients, une donne qui s’ajoute aux inquiétudes liées à un «hiver de défis et une possible récession». Les entreprises ont constaté une baisse des ventes tant sur le territoire national qu’à l’étranger. Les nouvelles commandes à l’exportation ont diminué pour le deuxième mois consécutif et à un rythme plus rapide que celui enregistré pour les nouvelles commandes en général.

D’autre part, les prix ont continué à montrer des signes de «forte inflation». Toutefois, l’enquête de S&P conclut que les prix payés pour les intrants, tels que les prix finaux facturés, «ont augmenté à un rythme plus lent». «Les carburants, l’énergie et les salaires sont restés les principales sources de hausse des prix, qui ont généralement augmenté en août pour le 27e mois consécutif. Toutefois, le taux d’inflation a maintenu sa récente tendance à la baisse, tombant à son plus bas niveau depuis octobre», conclut le rapport du cabinet.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page