Monde

Énergies renouvelables : 2020, année record pour les nouvelles capacités

L’année 2020 a été une année record pour les nouvelles capacités en énergies renouvelables à travers le monde, malgré le ralentissement économique dû à la pandémie de Covid-19, a indiqué lundi l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).

Selon la même source, plus de 260 gigawatts (GW) de capacité en énergies renouvelables ont été mis en place l’année dernière, soit une croissance 50% plus rapide que celle qui avait été enregistrée en 2019. Les statistiques annuelles publiées par l’IRENA en 2021 sur les capacités en énergies renouvelables montrent que ces dernières ont considérablement augmenté par rapport au total des nouvelles capacités de production énergétique installées, et ce, pour la deuxième année consécutive. Plus de 80% de toutes les nouvelles capacités d’électricité mises en place l’an dernier exploitent des sources d’énergie renouvelables. Le solaire et l’éolien comptent pour 91 % de ces nouvelles capacités. La croissance relative des énergies renouvelables s’explique en partie par le fléchissement de la capacité de production d’électricité à partir de combustibles fossiles en Europe, en Amérique du Nord et, pour la première fois, en Eurasie (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Fédération de Russie et Turquie). Au total en 2020, 60 GW de capacités nouvelles à base de combustibles fossiles ont vu le jour, contre 64 GW l’année précédente, ce qui montre que le tassement de l’expansion des combustibles fossiles se poursuit. L’augmentation de la capacité installée (de 10,3 %) dépasse les projections de long terme qui tablaient sur une croissance plus modeste d’une année sur l’autre. A fin 2020, la capacité mondiale de production d’énergie de sources renouvelables s’élevait à 2 799 GW, l’hydroélectricité se tenant toujours en tête (1 211 GW), bien que le solaire et l’éolien rattrapent rapidement leur retard. Les deux sources variables d’énergies renouvelables qui ont dominé l’expansion des capacités en 2020 sont les nouvelles installations solaires (127 GW) et éoliennes (111 GW). Ce sont la Chine et les États-Unis d’Amérique qui ont connu la croissance de marché la plus marquée, et ce, dès 2020. La Chine, qui est d’ores et déjà le plus vaste marché des énergies renouvelables au monde, s’est dotée l’an dernier de 136 GW de capacité supplémentaire, pour l’essentiel en énergies éolienne (72 GW) et solaire (49 GW). Les États-Unis d’Amérique se sont dotés, quant à eux, de 29 GW de capacité énergétique de sources renouvelables l’an dernier, soit une augmentation 80% plus rapide qu’en 2019, et répartie entre le solaire (15 GW) et l’éolien (env. 14 GW). L’Afrique, quant à elle, a poursuivi sur la voie d’un développement régulier : de nouvelles capacités ont vu le jour sur le continent à hauteur de 2,6 GW, soit un peu plus qu’en 2019.


Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page