Monde

Economie d’Energie : l’Espagne va limiter la climatisation

Les fonctionnaires espagnols devront supporter des températures plus élevées sur leur lieu de travail cet été, le gouvernement ayant prévu d’appliquer des mesures d’économie d’énergie pour réduire ses factures d’électricité et contribuer à réduire la dépendance de l’Europe aux pétrole et gaz russes.

Le gouvernement espagnol emploie les grands moyens pour limiter la consommation énergétique du pays et réduire sa dépendance au gaz russe. Un plan approuvé récemment prévoit une utilisation limitée de climatisation dans les bureaux de la fonction publique, l’installation massive de panneaux solaires sur les toits des bâtiments publics et le développement du télétravail.


En été, la climatisation des bureaux ne devra pas être réglée à moins de 27 degrés Celsius, alors qu’en hiver, le chauffage ne devra pas être réglé à plus de 19°C, selon un avant-projet élaboré à cet effet. Ce plan, qui s’inscrit dans le cadre d’un effort européen visant à réduire la dépendance à l’égard du gaz et du pétrole russes, encouragera également les fonctionnaires à utiliser les transports en commun ou le vélo pour se rendre au travail. «Même si l’Espagne est l’un des pays de l’Union européenne les moins exposés à l’énergie russe, il est évident que nous ne sommes pas à l’abri de la hausse des prix de l’énergie», a déclaré à la presse la ministre du Trésor, Maria Jesus Montero.

L’Italie a également annoncé, en avril, qu’elle prévoyait de limiter la climatisation pour économiser de l’énergie cet été. En France, aucun plan de ce type n’a pour le moment été annoncé, mais un décret délestage visant les électro et gazo-intensifs est prévu pour l’hiver 2022-2023.

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page