Monde

Chili : feu vert des députés pour la destitution du président Pinera

Les députés chiliens ont donné, mardi, leur feu vert à une procédure de destitution ouverte contre le président Sebastian Piñera pour la vente controversée d’une compagnie minière, réalisée dans un paradis fiscal et révélée par l’enquête internationale des Pandora Papers. Après ce vote de la Chambre basse du Parlement, contrôlée par l’opposition (83 des 155 sièges), c’est au tour du Sénat de se prononcer, à la majorité des deux tiers, fort difficile à obtenir, avant les élections du 21 novembre au cours desquelles un nouveau président sera élu et le Parlement renouvelé. «Il a agi en cherchant son bénéfice personnel et celui de sa propre famille, utilisant des informations auxquelles il avait accès grâce à ses fonctions présidentielles », a dénoncé, au cours d’un débat entamé lundi matin, le député socialiste Jaime Naranjo, qui s’est exprimé pendant 15 heures, lisant un texte de 1.300 pages et appelant à «en finir avec l’impunité».

Sami Nemli avec Agence / Les Inspirations ÉCO



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page