Monde

Attentats du 13 novembre 2015: la France verse 85 millions d’euros aux victimes

 

Le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) a versé 85 millions d’euros aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, un chiffre qui correspond « aux premières provisions », a annoncé mardi son directeur général Julien Rencki. 

« Au 1er novembre 2018, 2.625 victimes des attentats du 13 novembre 2015 ont fait l’objet d’une prise en charge indemnitaire par le FGTI », a indiqué l’organisme, qui indemnise les personnes blessées, physiquement ou psychologiquement, et les ayants droit de personnes décédées lors d’attentats, précisant que « le nombre de demandes d’indemnisations « continue d’évoluer ».

 « Seules 1.302 offres d’indemnisations sont définitives à ce jour concernant ces 2.625 victimes. Et 856 règlements définitifs ont été acceptés », a souligné lors d’une conférence de presse Julien Rencki à propos des attentats de Paris et Saint-Denis qui ont fait 130 morts.

« L’offre d’indemnisation définitive intervient lorsque l’état de santé de la victime est stabilisé, c’est-à-dire lorsqu’il n’est en principe plus susceptible de s’aggraver ou de s’améliorer », explique-t-il.

 « Pour les autres victimes, le temps de la réparation et le parcours de soin sont plus longs et leur consolidation demandera plus de temps », mais le FGTI précise que « des provisions sont versées régulièrement tant que l’indemnisation définitive du préjudice n’est pas intervenue ».

  

 

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page