Culture

Marrakech. Le Musée Jemaâ El Fna passe dans le giron de la Fondation nationale des musées

Le développement et la gestion de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du projet «Marrakech cité du renouveau permanent», ont été confiés à la Fondation nationale des musées en raison de la nature spécialisée du projet et de l’expérience reconnue de la FNM dans la gestion des projets culturels de grande envergure.

Une cérémonie a été organisée, mercredi à la mairie de Marrakech, pour la remise des clés du Musée Jemaâ El Fna du patrimoine matériel et immatériel à la Fondation nationale des musées (FNM).


«Le musée sera un lieu de rencontre à l’image de la place mythique qu’il domine, et offrira une expérience muséale accueillante et attractive non seulement à travers des expositions permanentes et temporaires, mais également à travers des ateliers destinés aux différents publics du musée, ainsi qu’une programmation culturelle riche et diversifiée», a indiqué Mehdi Qotbi, président de la FNM.

Le musée sera logé à l’ancien siège de Bank al-Maghrib au cœur de la célèbre place. «Le lieu a longtemps nourri la mémoire collective du pays et la personnalité artistique des Marocains», a ajouté Qotbi. Cette structure muséale viendra compléter les musées Dar El Bacha et Dar Si Said, ainsi que les autres musées privés qui ont fleuri dans la cité ocre. «Ce musée, qui donnera vie au patrimoine immatériel de la place mythique de Jemaâ El Fna, aura un impact positif sur l’image de Marrakech et son rayonnement à l’international.

Le développement et la gestion de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du projet «Marrakech cité du renouveau permanent», ont été confiés à la Fondation nationale des musées en raison de la nature spécialisée du projet et de l’expérience reconnue de la FNM dans la gestion des projets culturels de grande envergure», a renchéri Mohamed Larbi Belcaid, maire de Marrakech. Fruit d’un partenariat entre la wilaya de la Région Marrakech-Safi, la mairie de Marrakech, Bank Al-Maghrib et la Fondation nationale des musées, le projet est soutenu par plusieurs partenaires dont l’ISESCO et la Fondation Noufissa Pharma 5.

Par ailleurs, le musée exposera un fonds constitué de descriptions écrites, de documents visuels, sonores et picturaux, ainsi que d’œuvres artistiques en lien avec la place, d’une grande valeur artistique et historique. Leur but est de reconstituer l’histoire de Jemaâ El Fna et d’apprécier à leur juste valeur ses différentes composantes. Les visiteurs auront droit à une expérience immersive, qui met à leur disposition les derniers supports multimédias et une approche basée sur la médiation culturelle afin de s’aligner sur les missions de toute institution muséale, à savoir l’étude, l’éducation et la délectation.

Le musée jouera également le rôle de gardien de la mémoire et du patrimoine national matériel et immatériel ; il sera en perpétuels échanges et dynamiques avec la place qui s’invitera dans ses galeries et assouvira ainsi la soif de ses visiteurs de culture et d’art, dont l’accès s’est fortement démocratisé ces dernières années. À noter, enfin, que ce projet s’inscrit dans le cadre de la dynamique politique portée par le roi Mohammed VI, qui a placé la culture au cœur de la stratégie de développement du royaume.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page