Éco-Business

Zones industrielles : Ecoparc de Fès-Saïss sur les rails

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Afin de permettre de créer rapidement de l’emploi et d’impulser d’urgence une nouvelle dynamique économique, les responsables de la région ont fixé un délai de 18 mois.

La première plateforme dédiée aux industries propres de la Région Fès-Meknès sera bientôt réalisée. Les responsables du projet «Ecoparc de Fès-Saïss» ont fixé un délai de réalisation de 18 mois, ce qui va permettre de créer de l’emploi et d’impulser d’urgence une nouvelle dynamique économique. Fruit d’une convention de partenariat signée par le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique, la Wilaya de la région, le Conseil régional (CR) de Fès-Meknès, le Centre régional d’investissement (CRI) et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), ce nouveau projet nécessitera un investissement global de 113 millions de DH (MDH), dont 20 MDH assurés par le CR et 2MDH par le ministère de l’Industrie. Notant que le projet sera réalisé sur une superficie de 20 hectares avec une capacité d’accueil de 130 entreprises. Le foncier sera mis à disposition de la CFCIM qui, pour sa part, s’engage à mettre en place une société de gestion spécifique.


Cette entité aura le rôle d’aménageur, de commercialisation et de gestion de la zone. Ce nouveau projet a pour objectif de créer un parc industriel locatif qui s’adresse aux petites et moyennes entreprises issues de tous les secteurs d’activités avec comme critère de sélection la mise en avant des activités propres et génératrices de valeur ajoutée et d’emplois. Il a pour vocation d’être aligné sur les derniers standards qualité, notamment pour ce qui concerne le volet développement durable. Le gestionnaire du projet est en train d’étudier les certifications possibles dans le domaine ISO 14 000, HQE ou encore Eco-Industrial Parks de la Banque mondiale. Disposant à la fois des terrains proposés en formule locative et des bâtiments prêts à l’emploi destinés aux industriels, ce nouveau parc offrira une large gamme de services afin de tirer profit de son positionnement à proximité de l’aéroport Fès Saïss. Le parc vise ainsi à donner une nouvelle impulsion aux PME de la région, notamment celles qui opèrent dans les secteurs à forte valeur ajoutée technologique tels que le ferroviaire, le textile, le câblage et la sous-traitance automobile. Ce parc sera doté d’équipements de haut standing et verra la réalisation d’infrastructures comprenant des voiries de grande emprise, des réseaux anti-incendie, un réseau d’eau potable, un réseau électrique MT/BT, un réseau téléphonique et de fibre optique, une vidéosurveillance ainsi qu’un réseau d’assainissement séparatif. Il disposera également de 9 bâtiments industriels relais, 4 lots de services, outre une station d’épuration des eaux usées (STEP), un bassin d’orage et d’infiltration et des espaces verts. En plus d’un restaurant, un hôtel, une crèche et des commerces de proximité, le parc prévoit d’installer un guichet unique d’accompagnement des investisseurs pour gérer le côté administratif et les autorisations. Il faut rappeler que la région connaît également la réalisation du projet de la ZAI à Ain Cheggag. D’un montant global de 200 MDH, ce projet sera financé à parts égales par le Conseil de la région et le ministère. Il permettra d’améliorer l’attractivité de la région et la qualité de ses infrastructures de base liées à l’industrie en vue d’accueillir des projets d’investissement industriels notamment dans l’agroalimentaire, le textile, l’automobile, le ferroviaire et l’électrique et électronique.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page