Éco-Business

Youssef Hedda : “Tanger est le poumon du secteur de l’automobile au Maroc” 

Youssef Hedda
Vice-président de l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce automobile (AMICA)

 

Comment voyez-vous Tanger dans le secteur de la construction automobile au Maroc ?
Tanger est un gros pôle de construction automobile au Maroc. Je peux même dire que c’est le poumon du secteur de l’automobile au Maroc. Nous disposons aujourd’hui à Tanger de presque tous les acteurs intervenant dans la construction automobile. A partir de ces usines, ce sont quasiment toutes les régions du monde qui sont servies depuis le Maroc. Au-delà du Maroc, Tanger est aujourd’hui devenu la première zone de construction automobile dans toute l’Afrique du Nord.

 

Quel avenir voyez-vous pour Tanger dans le futur de l’automobile ?
Aujourd’hui le cap est mis sur la décarbonation. C’est-à-dire qu’avec l’entrée en vigueur de la Taxe Carbone en Europe, il faut aller sur un système de production respectueux de l’environnement. Et sur ce point, les acteurs de l’industrie automobile sont mobilisés. Le gouvernement compte connecter cette industrie à l’énergie verte. Avec ces perspectives, nous nous attendons dans le futur à l’émergence de nouvelles méga-usines.

 

Qui dit exportations automobiles depuis Tanger, pense aux facilités offertes par le Port Tanger Med. Quelles interactions voyez-vous ?
Le port est la porte d’entrée et de sortie de la production dans notre secteur. Grâce à l’ensemble de l’écosystème automobile, et à la situation stratégique du port, nous parvenons à exporter partout à travers le monde. Donc, nous ne pouvons que nous réjouir de cette plateforme et nous espérons que le dispositif continuera à s’améliorer afin de suivre les évolutions de crois

 

Abdellah Benahmed / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page