Éco-Business

Vanina Betti (Avito): “La Covid donne un coup de pouce au concept des marketplaces”

Vanina Betti. Directrice marketing d’Avito

Avito est l’une des marketplaces qui communique le plus sur le Black Friday. Que représente cet événement pour votre plateforme ?
Cette année, nous avons décidé de réaliser une mini étude online (244 répondants) sur la perception des offres Black Friday que peut avoir notre audience, afin de mieux répondre à leurs besoins, ou même de pouvoir faire évoluer ce concept mondial en adéquation avec notre stratégie et vision. L’étude montre que 78% des répondants connaissent le concept de Black Friday, que 55% considèrent que Black Friday rime avec bonnes affaires, que 49% ont déjà acheté un produit Black Friday et que les répondants sont satisfaits à hauteur de 54% des offres disponibles. L’avis aussi est général, notre audience aime faire de bonnes affaires et trouver les meilleures opportunités toute l’année. Sur ce constat, nous avons préféré faire une campagne qui montre que contrairement aux offres Black Friday qui sont concentrées sur quelques jours, voire une journée, chez Avito c’est «Lhamza» toute l’année !


En France, un cap a été franchi en 2016, dans la mesure où a été généré six fois plus de revenus que sur les précédentes éditions du Black Friday. Qu’en est-il chez Avito ?
Pour notre part, étant une marketplace pour le neuf, mais principalement pour du deuxième main, Avito joue un rôle sociétal en influençant les marocains à consommer moins et à donner une seconde vie aux biens tout en contribuant à la digitalisation du pays et en répondant au mieux aux besoins de nos utilisateurs. Le Black Friday nous permet de communiquer sur le sujet en prônant le fait que chez Avito, la bonne affaire, c’est toute l’année ! Le contexte Covid a donné un coup de pouce au concept des marketplaces, les Marocains sont aujourd’hui plus confiants pour acheter et vendre en ligne, nous le constatons au niveau du nombre de visites où Avito a atteint plus de 27 millions sur un mois.

Au Maroc, l’on commence à sentir un engouement autour de cet événement. De nombreux marchands jouent le jeu en poussant des offres et codes promo très attractifs. Concrètement, ces actions réussissent-elles à tirer vers le haut le taux de conversion ?
Une action promotionnelle, si elle est bien faite, que ce soit dans le processus d’achat ou de vente, a indiscutablement un impact positif sur les taux de conversion. Il faut cependant avoir une véritable offre attrayante et accessible. Par nature, l’humain aime faire de bonnes affaires, quel que soit son profil, l’objectif pour une entreprise B2C ou même B2B est d’animer son business en profitant d’une journée spéciale dédiée au déstockage et aux promotions.

Beaucoup d’opérateurs se sont rabattus sur le digital et le Black Friday pour contrebalancer les effets de la crise sanitaire. Confirmez-vous cette impression ?
Nous ne partageons pas cette impression. Nous pensons que l’impact Covid sur l’économie est toujours ressenti. Il y a probablement un passage au numérique des différents acteurs, mais en dépenses publicitaires globales, le marché a probablement été en dessous des chiffres de l’année dernière. 

Modeste Kouame / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page