Éco-Business

Une campagne agricole record annoncée

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les premières prévisions de la campagne agricole 2017-2018 annoncent une récolte exceptionnelle de 98,2 millions de quintaux. Depuis son lancement en 2008, le PMV a donné naissance à 813 projets au profit de 825.000 bénéficiaires.


«En dépit de débuts difficiles , la campagne agricole 2017-2018 se déroule de bonne conditions». Avec ces mots qu’Aziz Aziz Akhnouch, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a tenu à rassurer la sphère agricole, réunie, ce lundi, lors de l’ouverture de la 10e édition des assises de l’agriculture à Meknès. Au titre de l’année 2017-2018, la compagne de céréales enregistre, selon le ministre de tutelle, plus de 98 millions de quintaux, principalement grâce aux céréales avec une augmentation de 3% par rapport à la campagne précédente. L’actuelle récolte est répartie entre le blé́ tendre avec 48,1 millions Qx, suivie de 22.8 millions Qx de blé dur et 27.3 millions d’orge. Il faut noter aussi que la production a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales étalée sur 4,5 millions d’hectares contre 5,4 millions d’hectares en 2016-2017 soit moins de 16% par rapport à une année avant. Cette performance a été réalisée grâce à un rendement moyen record de 21,8 Qx/ha en augmentation de 23% par rapport à la campagne précédente. Pour Aziz Akhannouch, «ce résultat est obtenu grâce à la forte réactivité et la capacité d’intervention des agriculteurs qui ont réussi de rattraper le retard du démarrage de cette campagne et de valoriser aux mieux les conditions climatiques», indique-t-il.

Des précipitations  exceptionnelles
La campagne 2017/18 a connu un déroulement favorable, grâce à l’abondance et la régularité de la pluviométrie observée pendant la période entre décembre – avril, et ce, en dépit d’un démarrage difficile caractérisé par le retard des pluies d’automne. En effet, l’actuelle campagne a enregistré un cumul de précipitations de 370 mm, supérieur de 16% à la normale. De plus, dès le mois de janvier, les zones d’altitude du Moyen et Haut Atlas ont connu l’installation de couvertures neigeuses. Tout cela a permis aux réserves des barrages d’atteindre actuellement de près de 9 milliards m3 contre 7 milliards m3 à la même date en 2017.

18 MMDH pour l’agriculture solidaire
Depuis sa mise en œuvre en 2008, le Plan Maroc Vert (PMV) a impulsé une dynamique en matière de généralisation des techniques d’irrigation économes en eau, d’extension des superficies irriguées et de promotion du partenariat public-privé. Dans le cadre de son Pilier II du PMV, l’agriculture solidaire rassemble un nombre croissant de projets soutenus depuis 2008. Actuellement, 813 projets sont en cours de réalisation au profit de 825.000 bénéficiaires, portant sur un investissement global de 18 MMDH et une superficie de 849.000 ha. Entre 2010 et 2018, la moyenne a enregistré plus de 90 projets pour plus de 90.000 bénéficiaires par an qui ont été initiés. Au total, 215 projets ont déjà été menés à leur terme, soit près de 166.000 hommes et femmes qui exploitent quelque 266.000 hectares pour un investissement 3,1 MMDH. Pour l’irrigation, « D’ici fin 2018, la superficie couverte par l’irrigation localisée atteindra 590.000 hectares», a déclaré Aziz Akhnouch. Les retombées positives de ces transformations des systèmes d’irrigation se font d’ores et déjà sentir, avec une nette amélioration de la productivité des terres irriguées, une augmentation des revenus des exploitations agricoles ainsi que des économies d’eau réalisées, qui avoisinent 1,6 milliard de mètres cubes chaque année. Pour rappel, le département de l’Agriculture mène une politique active d’investissement et de réforme pour la préservation et la valorisation de l’eau ressource à travers trois programmes majeurs: le programme national d’économie de l’eau en irrigation, qui ambitionne de reconvertir 550.000 ha de terres irriguées à l’irrigation localisée, avec un coût de 37 MMDH. Le programme d’extension de l’irrigation sur 160.000 ha de terres dominées par les barrages existants ou en cours de construction, pour un coût qui s’élève à près 21,5 MMDH et le programme de promotion du partenariat public privé dans le financement, la construction et la gestion des systèmes d’irrigation. Cette 10e édition des Assises de l’Agriculture a connu le déroulement de deux tables rondes, la première, ministérielle, se penche sur le thème: «Vers un new deal agricole de la jeunesse rurale». La seconde, qui réunira plusieurs experts internationaux de haut niveau, porte sur le thème : « Innover pour la jeunesse : solutions durables pour l’agriculture».   


Deux protocoles signés avec la France et la Côte d’Ivoire

En marge de la 10e édition des Assises de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a paraphé deux protocoles d’accord avec la France et la Côte d’Ivoire. Le premier accord conclu avec Stéphane Travert, ministre français de l’Agriculture et de l’alimentation, envisage de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine agricole à travers deux conventions de partenariat. La première concerne la coopération dans les domaines de l’agriculture, de l’agroalimentaire et du développement rural, tandis que la seconde concerne la mise en place du plan d’action de cet accord. Quant au deuxième protocole d’accord relatif à l’aménagement et au développement de la plateforme logistique de commercialisation des fruits et légumes au Port autonome d’Abidjan, il a été signé avec le ministre de l’Agriculture ivoirien, Mamadou Sangafowa Coulibaly. Il porte sur la première phase de ce projet avec une attribution de 1,5 ha sur le quai fruitier du port d’Abidjan et une extension sur 5 ha. À noter que l’aménagement, le développement et la gestion de cette plateforme logistique pour la commercialisation des fruits et légumes au Port autonome d’Abidjan ont été confiés à l’Agence spéciale Tanger Med (TMSA).

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page