Éco-Business

Une première: un produit de tabac chauffé sur le marché marocain

La commercialisation du produit de tabac à risque réduit sans combustion, développé par la firme, démarrera en octobre. Quelques mois après le visa d’entrée sur le marché national pour ce type de produits de tabac à «risque modifié», Philip Morris Maroc passe à l’offensive.            

Le tabac chauffé fera son entrée effective dans les bureaux de tabac marocains à partir d’octobre prochain. De sources bien informées, «Philip Morris Maroc s’apprête à lancer la technologie de tabac chauffé en octobre sur le marché marocain».


Faut-il le rappeler, après avoir lancé la commercialisation des Heets (sticks de tabac) de Iqos dans les espaces duty-free des différents aéroports marocains en décembre 2020, la firme avait décroché, en avril dernier, le visa d’entrée sur le marché national pour ce type de produits de tabac à «risque modifié». En effet, les Heets ont été homologués par la commission en charge des prix de produits de tabac sur le marché marocain, à travers une décision du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, publiée au Bulletin officiel du 2 avril. Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape d’implémentation qui se profile pour le développement et la commercialisation des produits de tabac chauffé de Philip Morris au Maroc.

Selon nos sources, les Heets seront lancés dans un premier temps, dans le Grand Casablanca, avant d’être étendus à l’échelle nationale. Dans le détail, «l’appareil Iqos sera commercialisé dans des points de vente dédiés alors que les consommables Heets seront disponibles dans les bureaux de tabac», nous confie-t-on. Notons que l’Iqos est l’appareil électronique servant à chauffer le tabac contenu dans les Heets.

Une première au Maroc
C’est la première fois qu’un produit de tabac chauffé sera lancé sur le marché marocain. Selon le site officiel de la multinationale, l’Iqos représente une nouvelle technologie qui permet de chauffer le tabac sans le brûler. Il génère jusqu’à 95% de substances nocives de moins que la fumée de cigarettes. Un processus qui élimine la combustion et, par conséquent, la fumée qui contient les principales composantes nocives responsables des maladies cancérigènes liées au tabagisme. Considéré par la multinationale comme l’avenir de l’industrie du tabac, ce produit de tabac chauffé a d’ailleurs été reconnu par la FDA comme produit à «risque modifié». De plus, c’est un segment pour lequel des budgets conséquents ont été mobilisés par Philip Morris International (PMI), durant ces dernières années, afin de développer le fameux Iqos.

Si son introduction est une première pour le marché marocain, l’Iqos est déjà connu à travers le monde. Ce produit à risque réduit comparé à une cigarette et sans combustion est d’ores et déjà commercialisé par Philip Morris International dans plus de 67 marchés internationaux. Ainsi, selon les communications publiques de l’entreprise, près de 14,7 millions d’anciens fumeurs ont arrêté complètement la cigarette et commencé à utiliser ce produit exclusivement. En effet, Iqos se présente comme une alternative sérieuse à la cigarette. Il chauffe le tabac jusqu’a 350°degrés, sans le brûler, contre 850 à 900° degrés pour une cigarette fumée, réduisant ainsi les composants nocifs générés par rapport à la fumée de cigarette

Prix accessibles
Côté accessibilité et prix du produit qui sera commercialisé par Philip Morris Maroc dans les semaines à venir sur le marché national, il faut savoir que le prix des Heets est déjà fixé, par décision publiée au Bulletin officiel, à 35 DH. Pour l’Iqos, il faudra noter que son prix pourrait varier de 600 DH à 1.600 DH, en fonction du modèle  et de la génération technologique de laquelle il relève. Ceci s’inscrit dans une politique globale du groupe qui veut que les prix des Heets, sur n’importe quel marché dans le monde où ils seraient commercialisés, soient alignés sur ceux des cigarettes classiques. Les «Devices», quant à eux, sont positionnés dans des fourchettes de prix de smartphones d’entrée de gamme. L’objectif est de démocratiser l’accès à ce dispositif pour accompagner la lutte menée par le producteur mondial du tabac pour un «avenir sans fumée».

À terme, Philip Morris International envisage de remplacer les cigarettes conventionnelles par des produits sans fumée au profit des adultes qui, autrement, continueraient à s’adonner à cette pratique. Grâce à des capacités multidisciplinaires de développement de produits, des installations de pointe et des fondements scientifiques, PMI vise à garantir que ses produits sans fumée répondent aux préférences des consommateurs adultes et à des exigences réglementaires rigoureuses.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page