Éco-Business

Transfert d’argent : Le rappel à l’ordre de l’Office des changes

Suite à la propagation d’informations au sujet d’une plateforme en ligne offrant des services de transfert d’argent vers l’étranger, l’Office des changes précise que seuls les intermédiaires agréés sont habilités à effectuer ces opérations.

L’Office des changes ne badine pas avec la réglementation en matière de transfert d’argent vers l’étranger. Suite à la propagation d’informations au sujet d’une plateforme en ligne, offrant des services de transfert d’argent vers l’étranger, l’office, dirigé par Hassan Boulaknadel, est monté au créneau pour tirer les choses au clair : «L’Office des changes attire l’attention du grand public que seuls les intermédiaires agréés, disposant d’autorisations expresses de la part de l’Office des changes, peuvent opérer des virements vers l’étranger depuis le Maroc.


Le métier de transfert d’argent entre les agents économiques est strictement réglementé par la Banque centrale».  Par ailleurs, l’Office des changes exhorte les personnes qui désirent effectuer des paiements ou des virements pour quelque cause que ce soit de s’adresser soit directement à la structure d’accueil au sein de l’Office des changes, soit à leur intermédiaire bancaire habituel.

L’Office des changes, en publiant cette mise au point, vise à mettre les points sur les «i» durant cette période qui connaît une montée en flèche des opérations de transfert d’argent en raison du départ des étudiants à l’étranger pour poursuivre leurs études. D’ailleurs, «la plateforme susvisée propose, en toute illégalité, des services de substitution aux prestations des intermédiaires agréés, tels que le transfert des frais afférents aux études à l’étranger, le paiement de charges diverses à l’étranger, le remboursement des crédits…», indique l’Office des changes. Ce dernier rappelle que les opérations effectuées au titre des opérations courantes, telles que le transfert des frais de scolarité, peuvent intervenir librement et sans autorisation préalable auprès des Banques intermédiaires agréées. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page