Éco-Business

Taqa Morocco : amélioration des profits semestriels

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Au 30 juin 2021, le groupe Taqa Morocco, filiale du Groupe Taqa et producteur privé d’électricité au Maroc coté à la Bourse de Casablanca, a enregistré des  performances opérationnelles et financières résilientes.

«Les résultats du premier semestre 2021 confirment la résilience du business model de Taqa Morocco et lui permettent de diversifier son portefeuille énergétique sur des fondamentaux solides. Une performance qui repose sur une expertise énergétique de 24 ans portée par une équipe engagée et sur un business-plan prédictif qui soutient la performance du titre en bourse». C’est ce qu’a tenu à assurer Abdelmajid Iraqui Houssaini, président du directoire de Taqa Morocco, lors de la présentation des résultats semestriels de la société. Il est ainsi indiqué par l’opérateur qu’au 30 juin 2021, le taux de disponibilité des Unités 1-6 s’élève à 89,4% contre 97,3% au 30 juin 2020, tenant compte de la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 6 ainsi que des arrêts planifiés des Unités 2 et 3, conformément au plan de maintenance du producteur privé de l’électricité. En effet, le groupe explique que la diminution des frais d’énergie consécutive à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international a également contribué à la baisse du chiffre d’affaires de l’opérateur. Notons toutefois que l’ensemble des Unités ont enregistré une bonne performance opérationnelle tenant compte du plan de maintenance.


L’opérationnel performant
Le chiffre d’affaires consolidé de Taqa Morocco s’établit, au terme du premier semestre de cette année, à 3,465 MMDH, contre 4,016 MMDH au 30 juin 2020. Cette baisse de régime est principalement due à «la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 6 pour une durée de 61 jours contre 70 jours initialement prévue dans le plan de maintenance», explique le PDG de Taqa Morocco. Pour sa part, le Résultat net part du groupe enregistre une progression, passant de 428 MDH au 30 juin 2020 à 444 MDH au 30 juin 2021. Et ce, suite à l’évolution du résultat d’exploitation, à l’augmentation du résultat financier consécutive à la baisse des charges d’intérêt sur la période, ainsi qu’à l’amélioration du résultat non courant. Pour ce qui est du résultat d’exploitation consolidé, il s’élève à 1,077 MMDH contre 1,1 MMDH au 30 juin 2020. Le PDG de Taqa Morocco explique cette performance par «la bonne performance des Unités 1-6, à l’évolution favorable du prix d’achat du charbon sur le marché international comparativement à l’indice de référence API II, ainsi qu’à l’optimisation des charges d’exploitation et de maintenance». Ainsi, le taux de marge opérationnelle consolidée s’améliore de 27,4% au 30 juin 2020 à 31,1% au 30 juin 2021. Les agrégats financiers de Taqa Morocco font, par ailleurs, ressortir un taux de marge nette consolidée en progression qui s’établit à 15,8% au 30 juin 2021 contre 13,3% à la même période de l’année précédente.

Révision de l’Unité 6 en un temps record
Dans un autre registre, il a été expliqué par le top-management de Taqa Morocco qu’une révision majeure a été réalisée en un temps record de 61 jours, dans un contexte sanitaire difficile. Cette action s’est faite grâce à «une équipe de plus de 1.000 personnes qui a été mobilisée pour réaliser les objectifs de la révision dans les meilleurs standards de santé, de sécurité et de qualité», est il affirmé dans ce sens. Parmi les faits marquants au cours des six premiers mois de l’année, il est à noter que Taqa Morocco a procédé à la coordination de travaux complexes de manutention et de levage ainsi que des chantiers de travaux en hauteur au niveau de l’unité 6. Ceci à travers une forte contribution de l’expertise interne dans la coordination et la réalisation des travaux dans un contexte de restriction des déplacements depuis l’étranger. Ainsi, tous les objectifs définis en matière de qualité des travaux et d’amélioration de la performance de l’outil industriel ont été atteints. De ce fait, l’unité 6 a redémarré après 61 jours de révision contre les 70 jours du planning prévisionnel.

De bonnes perspectives
Pour ce qui est des perspectives de croissance, il faut savoir que l’opérateur est activement engagé dans la réalisation de ses objectifs opérationnels et financiers de l’année 2021. Il réaffirme ses ambitions de développement à travers l’étude des différentes opportunités de développement sur le mix énergétique national, notamment dans les énergies renouvelables. Après la mise en place du nouveau gouvernement, le producteur d’électricité s’attend à ce que les choses avancent plus rapidement pour ce qui est du projet de loi 40-19 modifiant et complétant la loi n° 13-09 relative aux énergies renouvelables, toujours en approbation au Parlement. «Ceci permettra le développement du secteur des énergies renouvelables et permettra l’amélioration des coûts de production, qui deviendront plus compétitifs, décarbonisés et fiables», nous confie le PDG de Taqa Morocco. In fine, il reste à préciser que l’opérateur présentera sa nouvelle feuille de route lors de la présentation de ses résultats annuels (2021) au cours du premier trimestre de l’année prochaine. 

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page