Éco-Business

Stratégie: Comment Label’Vie gère une demande en hausse continue

Le secteur de la grande distribution s’est réellement adapté à la crise sanitaire du coronavirus. Plusieurs actions ont été mises en place pour assurer la continuité de l’approvisionnement des consommateurs dans les meilleures conditions sanitaires possibles. C’est en effet le cas du groupe Label’Vie, et ce dans l’ensemble de ses enseignes: Carrefour, Carrefour Market et Atacadao.

«Face à cette crise, et depuis le premier jour, la priorité absolue du Groupe Label’Vie est la santé de ses équipes, de leurs familles ainsi que celle de ses clients. Pour faire barrière au virus, nous avons mis en place un dispositif sanitaire strict et rigoureux», assure d’emblée Chrystele Ronceray, directrice générale adjointe en charge du marketing, de la communication et du développement au sein du groupe Label’Vie.


Comme dans tout le secteur alimentaire, les enseignes du groupe Label’Vie sont extrêmement sollicitées par le consommateur de par cette crise sanitaire. «Nous sommes pleinement conscients de notre devoir et de l’importance de notre rôle, en tant que service de première nécessité. Nos équipes (magasins et logistique) mettent tout en œuvre chaque jour, de façon exemplaire, pour servir au mieux les Marocains. Ils font preuve d’un engagement exceptionnel dans des conditions totalement hors normes», renchérit la DGA du groupe.

Dans cette perspective, le groupe s’engage à assurer la continuité de son activité et de ses exploitations, notamment dans les magasins, et ce dans le respect des mesures imposées par les pouvoirs publics et de ce qui est attendu par les Marocains. En ce qui concerne les collaborateurs, notamment ceux dont les activités ne nécessitent pas une présence physique, ceux-ci ont été mis en télétravail dès le mercredi 18 mars 2020. Pour ce qui est des collaborateurs terrain, autrement dit ceux affectés aux magasins et aux plateformes, «nous avons maintenu la présence physique avec une nouvelle organisation du travail en adéquation avec l’état d’urgence sanitaire», explique Chrystele Ronceray.

Dispositif dans les magasins
Pour ce qui est des mesures prises au niveau des magasins, Label’Vie a développé un dispositif sanitaire prenant en compte trois volets: les personnes, les surfaces et l’environnement extérieur. Chaque matin, le contrôle de la température est effectué pour chaque collaborateur. Ensuite celui-ci passe par un processus de désinfection avant de rejoindre son poste muni d’un masque et de gel hydro-alcoolique. Le poste des caissières, qui est amené à être en contact avec les clients, est protégé par un panneau en plexiglas qui est régulièrement désinfecté.

«Au niveau de l’espace fruits et légumes, nous avons également équipé le poste de la pesée d’un panneau en plexiglas qui limite le contact entre le collaborateur et le client», affirme la DGA.

Tous les espaces en magasin sont désinfectés par un prestataire habilité, selon un processus arrêté et défini: chariots et paniers, lignes des caisses (tapis de caisse, terminaux de paiement et panneaux en plexiglas) et surfaces de vente. Les locaux sociaux et administratifs sont également désinfectés en respectant les mesures sanitaires et d’hygiène.

«Pour ce qui est de l’environnement extérieur, nous régulons l’entrée dans nos magasins afin de limiter le nombre de personnes dans les surfaces de vente et proposons du gel hydro-alcoolique avant d’accéder à l’intérieur. De plus, nous avons réalisé un marquage au sol pour respecter la distance de sécurité et avons interdit l’accès aux personnes ne portant pas de masque et accompagnées d’enfants», développe Chrystele Ronceray dans ce sens.

Mode d’approvisionnement
À noter par ailleurs que l’ensemble du secteur de la grande distribution a connu un vrai rush en termes de demande, avant et pendant le confinement.

«Depuis le début de la crise, nous sommes en contact étroit avec tous les acteurs du marché de la grande distribution, nos partenaires et fournisseurs. Tous sont mobilisés pour que la production et l’approvisionnement soient assurés pour faire face à la demande des Marocains dans les mois à venir», souligne Chrystele Ronceray.

Ainsi, le groupe maintient l’approvisionnement au niveau de sa plateforme, et ce, grâce à une communication quotidienne avec ses fournisseurs pour une bonne gestion des commandes. Il en va de même pour les magasins, grâce à des tournées de livraisons plus soutenues. Ajouté à cela, Label’Vie a renforcé les équipes en magasin pour garantir un bon service client mais aussi pour préparer le mois de ramadan. Justement dans ce sens, et pour être plus proche de ses clients, Label’Vie a scellé un partenariat avec Jumia pour assurer la livraison à domicile (cf: édition du 24 avril).

«Les premiers retours sont positifs, mais nous sommes en apprentissage continu afin d’améliorer l’expérience client. Nous ne pourrons nous prononcer qu’après avoir eu les résultats de l’étude client dont les retours seront le fruit de toutes les actions mises en place. Il est encore trop tôt pour tirer un vrai bilan», affirme Chrystele Ronceray. Quoi qu’il en soit, le groupe affirme qu’il compte bien maintenir ce système de livraison à domicile et continuer à innover dans ce domaine.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page