Éco-Business

Souss-Massa : en attendant le PDR, 597 MDH d’investissement sont programmés

597 MDH seront consacrés au volet de l’investissement, dont 71% pour couvrir les précédents engagements de la Région. Dans le détail, 102 projets seront financés par le Conseil régional Souss-Massa.  

805 MDH. C’est le montant des recettes prévues au titre de l’exercice 2023, selon le Conseil régional d’Agadir Souss-Massa. De l’avis de Karim Achengli, président dudit Conseil, «597 MDH seront consacrés au volet de l’investissement dont 71% pour couvrir les précédents engagements de la Région. Ces dotations ont été dédiées aux secteurs propres aux compétences régionales, alors que les conventions conclues pour la période 2022-2025 mobiliseront près de 5 MMDH auprès des partenaires», explique-t-il devant les membres du Conseil, lors de la session ordinaire du mois d’octobre, tenue en ce début de semaine, à Agadir.

Dans le détail, ce montant sera consacré à un portefeuille de 102 projets dont plus de 403,5 MDH aux programmes d’appui et de soutien, avec 78 projets et 100,6 MDH pour l’administration générale à hauteur (8 projets) tandis que le reste a été consacré aux affaires économiques, sociales et techniques (16 projets). En matière de recettes, celles transférées par l’État constituent la part du lion des prévisions liées au budget. Elles atteignent 748,3 MDH avec 44,36% de taux de recouvrement en comparaison avec les prévisions de 2022. S’agissant des recettes propres, elles sont estimées à 57,1 MDH avec un taux de recouvrement de 94,54% selon les prévisions de recettes de 2022. En ce qui concerne les dépenses de fonctionnement, elles frôlent les 208,1 MDH.

Le recours au crédit pour 13 projets
Par rubrique, c’est la direction générale qui mobilisera la somme la plus conséquente de ce montant, soit 113,9 MDH. Le reste est réparti à hauteur de 36 MDH entre le volet social et 34,9 MDH pour les programmes d’appui et de soutien ainsi qu’une enveloppe de 23 MDH aux affaires économiques. Les membres du Conseil ont également validé la reprogrammation des dotations au titre de l’année budgétaire 2022. Il s’agit de la somme de 2 MDH en plus de l’approbation du transfert de 300.000 DH d’une rubrique à l’autre au titre du même exercice et la validation du budget consacré à l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP).

Au total, il s’agit de 15 MDH pour le budget de fonctionnement et 15,5 MDH pour l’équipement, en plus de la reprogrammation de 32 MDH à d’autres projets. Au cours de cette session, le Conseil a également approuvé le recours à un crédit à hauteur de 391 MDH, notamment pour un portefeuille de 13 projets. Il leur a été dédié une enveloppe budgétaire globale de 3,6 MMDH, dont plus de 681 MDH sous forme de contribution de la Région, soit 18%, en plus des 2,9 MMDH mobilisés par les partenaires (82%). S’agissant des fonds propres pour la période 2022-2025, ils s’élèvent à 289 MDH.

43 conventions de partenariat sur 49 points inscrits à l’ordre du jour
Par ailleurs, sur 49 points inscrits à l’ordre du jour de cette session ordinaire d’octobre, 43 points concernent des conventions de partenariat avec les opérateurs de la Région. Il s’agit, entre autres, de l’accompagnement et l’appui du Technopark d’Agadir en matière d’exploitation (3,9 MDH), de la réalisation d’un centre de formation en faveur des jeunes au sein de la Région Souss-Massa en matière de programmation digitale (3,9 MDH sur 13,3 MDH) avec la fondation Jadara. Il a été procédé aussi à la validation des conventions liées à l’organisation des salons et festivals ainsi qu’à la convention avec le CRT d’Agadir Souss-Massa à hauteur de 10 MDH sous forme de contribution et 15% au maximum au budget de fonctionnement de cette entité.

Le Conseil régional a validé, par ailleurs, la convention avec les CPT des cinq provinces, à savoir Inezgane Ait Melloul, Taroudant, Chtouka Ait Baha, Tiznit et Tata à hauteur de 2,5 MDH, soit 500.000 DH pour chaque CPT dans le cadre de cette convention étalée sur une année (2023). Le même montant a été dédié à l’organisation d’Agadir surf-expo de la part de la Région au titre de l’année 2022 et 400.000 DH pour l’édition 2023 du salon Halieutis. Les autres conventions ont porté sur d’autres domaines, notamment l’aménagement du territoire, le développement social, l’environnement, la culture et le volet coopération.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page