Éco-Business

Sound Energy : Afriquia Gaz devient actionnaire et partenaire commercial

Afriquia Gaz s’approvisionnera en GNL chez le britannique Sound Energy pendant 10 ans. Une joint-venture a été signé à cet effet. Le contrat permet aussi à la filiale du groupe Akwa de prendre des parts dans le capital de Sound Energy pour 2 millions de livres sterling.

Le contrat comprend des clauses suspensives qui doivent être remplies, au plus tard, le 29 octobre prochain. C’est officiel, Afriquia Gaz signe avec Sound Energy pour 10 ans et devient actionnaire chez la multinationale britannique. Suite à la conclusion de ce contrat, annoncé en avril dernier, Afriquia Gaz s’approvisionnera en gaz naturel liquéfié (GNL) chez Sound Energy, et ce, pendant 10 années. Ce n’est pas tout, puisque le contrat permet aussi à la filiale du groupe Akwa de prendre des parts dans le capital de Sound Energy pour 2 millions de livres sterling. En tout cas, le contrat de vente et d’achat GNL «Take or Pay», signé entre les deux opérateurs stipule que la compagnie britannique d’exploration gazière s’engage à vendre à Afriquia Gaz le gaz issu de son puits TE-5, situé à Tendrara dans l’Oriental. Sound Energy Morocco East Limited (SEMEL), filiale à 100% détenue par Sound Energy, devra ainsi livrer pas moins de 171.000 mètres cubes de GNL, soit environ 100 millions de mètres cubes par an de gaz, au prix plancher de 6 dollars par mmBTU (27,8 mètres cubes).


À cet effet, Graham Lyon, président exécutif de Sound Energy a déclaré que «nous sommes ravis d’annoncer la signature d’un accord de vente de GNL contraignant de dix ans pour le développement de la phase 1 couvrant la vente d’au moins 100 millions de mètres cubes de gaz sous forme liquéfiée par an». Dans le cadre du contrat reliant les deux opérateurs à travers la joint-venture «SPA GNL», la SEMEL s’engage, pendant 360 jours par an, pendant 10 ans, à fournir à Afriquia Gaz une quantité journalière comprise entre 475 et 546 mètres cubes de GNL.

Pour sa part, le leader marocain de la distribution de GPL, de butane et propane, s’engage sur un minimum annuel «Take or Pay» de 475 m3 par jour de GNL. Pour ce qui est du prix de vente, Sound Energy affirme dans son communiqué qu’«il se situera dans une fourchette entre 6 et 8 dollars : le prix plancher étant de 6 dollars par mmBTU (27,8 mètres cubes)». En outre, le prix plafond de vente, lui, démarre à 8 dollars par mmBTU et augmente au cours du «SPA GNL», jusqu’à 8,346 par mmBTU. L’opérateur britannique explique que ce prix sera déterminé, à chaque étape du contrat, à travers une formule indexée, appliquant une combinaison des indices de référence «European Title Transfer Facility» et «United States Henry Hub». Le SPA GNL est conditionné par la réalisation de certaines conditions suspensives dont «l’obtention de l’agrément SPA GNL par la joint-venture de la concession, ainsi que l’exécution d’un accord de note de prêt entre la société (en tant qu’emprunteur) et Afriquia (en tant que prêteur) énonçant les conditions d’un prêt garanti de 18 millions de dollars avec un coupon annuel de 6% et une durée de 12 ans», précise Sound Energy dans ce sens.

D’autres conditions suspensives de cet accord sont présentées par la multinationale, notamment l’exécution d’un contrat de projet avec Italfluid Geoenergy, pour la fourniture d’une installation de traitement et de liquéfaction du gaz, la réception, par Afriquia, des autorisations réglementaires pour le transport de GNL par méthaniers et la vente de GNL et l’obtention de l’accord des acheteurs (clients d’Afriquia) en aval pour acheter au moins 60% de la quantité annuelle de prise ou de paiement dans le cadre du «SPA GNL». En outre il est noté que l’ensemble de ces conditions doit être rempli le 29 octobre prochain, au plus tard. In fine, le contrat signé officialise également une prise de participation de 2 millions de livres sterling dans le capital de Sound Energy par Afriquia Gaz. En contrepartie de ce montant, la Sound Energy va émettre 159.731.651 nouvelles actions ordinaires au profit de l’entreprise marocaine, au prix unitaire de 1,2521 penny.

Afriquia Gaz, le premier trimestre plombé par la crise sanitaire

À l’issue du 1er trimestre de l’année 2021, Afriquia Gaz a affiché des indicateurs opérationnels en légère baisse. En effet, les quantités vendues par l’opérateur marocain enregistrent un recul de 6,9% pour le 1er trimestre, comparativement à la même période de l’exercice précédent marqué par une demande exceptionnelle liée à la pandémie de la Covid-19 et à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire dans notre pays en Mars 2020. Au titre du 1er trimestre 2021, Afriquia Gaz a généré un chiffre d’affaires de 1.656 MDH, en décroissance de 2% par rapport à la même période de l’année 2020 sous l’effet conjugué de la baisse du tonnage et du cours du GPL à l’international. De plus le total des investissements s’élève à 83,7 MDH, en baisse de 23,5% par rapport à la même période de l’année précédente portant pour l’essentiel sur l’injection des bouteilles neuves pour répondre aux besoins du marché.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page