Éco-Business

Soluna Technologies : un vent d’innovation souffle sur Dakhla

Côté investissements, les projecteurs sont braqués sur la région de Dakhla. Cette fois-ci, c’est l’éolien qui est concerné. La société américaine Soluna Technologies Ltd mettra en place un parc éolien orienté blockchain.

La Région Dakhla-Oued Eddahab se positionne clairement comme destination d’investissement à très fort potentiel. La plus récente preuve en date en est le projet initié par la société américaine Soluna Technologies Ltd qui y a initié la toute première centrale de production d’électricité à partir d’éoliennes orientées blockchain. Ce projet, dénommé «Harmattan», s’étend sur 10.000 hectares et permettra de produire 900 MW. Depuis l’annonce de son lancement en juillet 2018, aucune communication n’a été faite sur l’état d’avancement du projet. Aujourd’hui, Soluna Technologies Ltd livre de nouveaux détails.


Dans la continuité d’efforts de développement intensifs, déployés au cours des dernières années, Soluna Technologies a procédé durant cette période à l’exploitation des campagnes de mesure des vents (deux mats de mesure installés), ainsi qu’à des études des vents détaillées aux standards IEC assorties de relevés topographiques. Selon le CEO de la startup américaine, John Belizaire, il a également été procédé à la signature d’un contrat “Owner Engineering” avec le cabinet international DNV GL. Le top management de Soluna Technologies Ltd nous explique qu’«une étude de faisabilité d’un datacenter en auto-consommation d’énergie éolienne a été réalisée, en plus de l’ingénierie détaillée du projet (conception génie électrique, conception génie civil, plan de masse, détail quantitatif)».

À noter par ailleurs que Soluna a aussi réalisé une étude d’impact environnemental au standard IFC de la Banque mondiale, et préparé un plan de recrutement et de formation détaillé pour un objectif d’emploi, à terme, concernant 400 collaborateurs. «Nous avons d’ores et déjà engagé plus de 10 millions de dollars au cours de notre phase de développement», précise Belizaire. L’investissement global est de 15 MMDH sur cinq ans. Pour ce qui est du volet administratif, Soluna Technologies Ltd affirme avoir obtenu l’autorisation de la Commission régionale d’investissement le 9 octobre 2018 et celle du ministère de l’Énergie pour la réalisation du Projet éolien en autoconsommation le 20 septembre 2019.

L’opérateur a également obtenu une extension du foncier alloué au projet par une décision de la Commission régionale d’investissement le 6 février dernier. «Nous sommes en discussions avec l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) afin d’apporter toutes les clarifications requises par les différentes administrations intéressées par le projet. Ces discussions ont permis de clarifier de nombreux sujets ; elles sont en cours, contrairement à ce qui a été annoncé», détaille Belizaire. Le parc éolien de Soluna Technologies Ltd accueillir une ferme de centres de données modulaires co-localisés. Ceux-ci seront dédiés à la fourniture de capacité de calcul aux réseaux mondiaux blockchain. Cette technologie est aujourd’hui adoptée par certaines des plus grandes institutions financières du monde, notamment JPMorgan Chase, PayPal, Goldman Sachs, Square, Inc, CME et Intercontinental Exchange. 

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page