Éco-Business

Sicpa Maroc : un nouveau centre de codage de vignettes à Casablanca (VIDEO)

C’est dans la zone industrielle d’Ain Sebaa Bernoussi à Casablanca que Sicpa Maroc a inauguré, mercredi 1er juin, un nouveau siège et un nouveau centre de codage de vignettes sécurisées. D’une surface totale de 5.700 m² couverts, le site comprend les bureaux de Sicpa Maroc, un centre de codage de vignettes fiscales hautement sécurisées, un dépôt, un centre de données et un centre de monitoring opérant 24h/24. Les détails. 

Sicpa Maroc prend un nouvel élan. L’entreprise a inauguré, mercredi 1er juin, un nouveau siège et un nouveau centre de codage de vignettes sécurisées dans la zone industrielle d’Ain Sebaa Bernoussi, à Casablanca. Cette inauguration officielle s’est déroulée en présence d’Eric Besson, président de Cispa Maroc, Kenza El Alaoui, directrice générale au ministère de l’Industrie et du commerce, Nabyl Lakhdar, directeur général de l’Administration des douanes et impôts indirects et Said Mouline, directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique.


Dans une déclaration accordée au quotidien Les Inspirations Éco, Besson a expliqué que la société Sicpa Maroc marque tous les produits locaux ou importés, que ce soit les cigarettes, boissons alcoolisés ou eaux minérales.

«Ces produits sont marqués par des vignettes très sécurisées que l’on ne peut pas voir à l’œil nu. Des produits que seuls les inspecteurs de douane peuvent lire, indique Besson, ajoutant que, depuis 2019, le directeur des Douanes a voulu «augmenter les contreparties du Maroc». «Il a été très exigeant en termes d’emploi. Nous sommes, aujourd’hui, à 130 employés sur Sicpa Maroc en plus d’une trentaine d’informaticiens qui développent des applications dans la tour CFC».

De son côté, Nabyl Lakhdar, DG de l’Administration des douanes et impôts directs, a souligné que le partenariat signé avec Sicpa Maroc continue de se bonifier avec le temps. «Cette inauguration porte, à mes yeux, une double signification. Elle est à la fois le couronnement d’un long cheminement de plusieurs années de travail de conception, de mise en place et d’adaptation continue, mais aussi synonyme d’un nouveau démarrage, d’un élan renouvelé, celui d’une entreprise marocaine qui est, aujourd’hui, bien ancrée dans notre paysage et promise à un développement important hors des frontières», note Nabyl Lakhdar.

Un centre de codage de grande envergure
Le centre de codage Sicpa Maroc couvre à lui seul une surface de 4.800m² pour ses opérations et de futurs projets en cours d’étude. Outil industriel ultra-moderne disposant des meilleures technologies développées par l’entreprise pour coder des vignettes fiscales avec des éléments de haute sécurité visibles et invisibles, il répond à des exigences élevées en matière de sécurité et de qualité.

Le parc de machines du centre de codage permet de coder annuellement environ 3.2 milliards de vignettes destinées, outre au Maroc, à plusieurs pays africains.

D’autres investissements sont planifiés pour offrir, dans un deuxième temps, des capacités supplémentaires de codage pouvant atteindre 5 milliards de vignettes par an. Premier pays africain à avoir adopté un système de traçabilité moderne sur le continent -avec la solution Sicpa- le Maroc est devenu un modèle pour de nombreux pays africains, comme en témoignent les visites régulières d’administrations étrangères, et joue désormais le rôle de hub africain pour Sicpa.

Ce centre vient renforcer l’ancrage local de Sicpa Maroc, qui dispose aujourd’hui de plus de 160 collaborateurs locaux dans le pays et participe ainsi au transfert de compétences et de savoir-faire entre les équipes suisse et marocaine.

«Nous allons faire de cet endroit un hub vers l’Afrique de l’Ouest. Le centre de codage ne fonctionnait jusque là qu’en Suisse, où se trouvent nos locaux. Sicpa a choisi le Maroc, pionnier en matière de traçabilité moderne, pour être l’instrument de son rayonnement en Afrique de l’Ouest», souligne Besson, DG de Sicpa Maroc.

Ce centre imprime des codes uniques hautement sécurisés sur des vignettes fiscales dont le design a été personnalisé pour le Maroc. Les codes imprimés contiennent de l’information sécurisée lisible par machine et des caractéristiques de personnalisation pour des informations lisibles à l’œil nu.

Toutes les machines sont équipées de hautes technologies d’impression digitale avec de l’encre visible et invisible et un système de contrôle qualité pour s’assurer de la conformité des marquages aux standards d’impression requis par l’industrie fiduciaire.

Sicpa Maroc et la Douane, fervents adeptes de l’efficacité énergétique


Sicpa Maroc a signé, lors de cet événement, une convention avec l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE). Laquelle porte sur l’installation de panneaux solaires au sein du site d’Ain Sebaa Bernoussi.

Lors de sa prise de parole, Said Mouline, directeur général de l’AMEE, a souligné que dans le contexte géopolitique actuel, l’énergie devient quelque chose de primordial pour tous les pays. «Ce que nous préconisons relève d’une vision royale qui a démarré en 2009. Une politique qui veut que tous les acteurs, publics et privés, soient concernés par l’efficacité énergétique. C’est une transition qui est, non seulement nécessaire, mais qui est devenue une question de survie de l’entreprise».

Mouline a également eu un mot de remerciements pour la confiance placée dans l’efficacité énergétique. «Nous avons signé un partenariat avec Sicpa Maroc mais aussi avec la Douane qui aura aussi bientôt son toit solaire. Je tiens à vous remercier parce que vous avez tout de suite franchi le pas afin que vos entreprises soient les plus «propres» possibles», conclut Said Mouline.

Mohamed Laabi / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page