Éco-Business

S2M Maroc : performance honorable

De cette conjoncture sanitaire inédite que le monde traverse actuellement, certains secteurs – et par là les entreprises y opérant – parviennent à tirer leur épingle du jeu. Depuis mars dernier, avec une tendance accrue des consommateurs à opter pour les solutions monétiques au lieu du cash dans leurs transactions, les entreprises spécialisées dans cette activité ont vu leur business prospérer, tant la course à l’innovation s’est accentuée. C’est le cas de S2M Maroc, dont le chiffre d’affaires a crû de 6% à l’issue des neuf premiers mois de l’année. L’éditeur et intégrateur de solutions monétiques a notamment bénéficié des «bonnes performances de l’activité Solutions», explique S2M en commentant ses réalisation financières au terme du troisième trimestre 2020.

Sur le marché national, cette croissance a même eu le mérite de compenser partiellement le repli de 45% du CA de la filiale tunisienne, souligne l’entreprise. Notons que le recul de la performance de la filiale tunisienne, qui opère dans les moyens de paiement, provient du décalage du renouvellement du contrat de son principal client au quatrième trimestre 2020. Cela étant, le groupe S2M a tout de même pu clôturer honorablement son troisième trimestre, avec un chiffre d’affaires consolidé non audité de 57,1 MDH, selon les données financières de l’entreprise.


En ce qui concerne S2M Maroc, le «Pôle Solutions» a connu une croissance de l’ordre de 40% par rapport à la même période de l’année dernière. Une prouesse expliquée par «la consistance du carnet de commandes à fin décembre 2019, ainsi que les contrats stratégiques conclus au cours de l’exercice 2020». Néanmoins, une baisse de l’activité en agence bancaire a entraîné une baisse du CA de la business unit «Moyens de Paiement». Le management de S2M demeure confiant à ce sujet, puisqu’il est attendu que ce segment retrouve «un niveau normal de l’activité au quatrième trimestre grâce au renouvellement des deux principaux contrats», est-il précisé. En ce qui concerne les filiales à l’étranger, le groupe fait état d’un repli global de 35% du chiffre d’affaires. 

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page