Éco-Business

Résultats : l’ONEE clôture 2020 en beauté

Lors de la 5e session du Conseil d’administration de l’ONEE, tenue à rabat le mardi 27 juillet, le patron de l’Office a souligné l’amélioration des résultats et soldes de gestion, constatée durant les cinq dernières années, avec un exercice 2020 qui enregistre un bénéfice net de 2.252 MDH.

La 5e session du Conseil d’administration de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) s’est tenue le mardi 27 juillet 2021 à Rabat, sous la présidence de Aziz Rebbah, ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement. Les travaux de ce Conseil, tenus dans le contexte de la persistance de la pandémie Covid-19 et des contraintes et défis auxquels se heurte l’Office pour le développement de ses activités, ont été consacrés à l’évaluation du bilan des réalisations et l’approbation des comptes sociaux et consolidés de l’Office, au titre de l’exercice 2020, ainsi que l’approbation des projets de résolutions soumis au Conseil.


Dans ce sens, l’Office a mis en œuvre un ensemble de mesures exceptionnelles à caractère technique, commercial, financier et logistique, pour assurer la continuité de service aux citoyens en matière d’électricité, d’eau potable et d’assainissement liquide, tout en se conformant aux décisions des pouvoirs publics pour préserver la santé des collaborateurs et des citoyens. Pour accompagner les changements profonds du système électrique, l’ONEE digitalise de plus en plus ses processus et outils, notamment dans les secteurs de transport et de distribution, tout en accordant une attention particulière au développement des compétences de son capital humain.

8,3MMDH d’investissements
Au cours de cette 5e session du Conseil d’administration, Abderrahim El Hafidi, directeur général de l’ONEE, a exposé le bilan des principales réalisations de l’Office, à fin 2020. En termes d’investissements, l’ONEE a réalisé, au titre de l’année 2020, une enveloppe globale de 8,3 MMDH, dont 3,6 pour l’activité électricité et 4,7 pour l’activité eau potable et assainissement liquide. Concernant l’activité électricité, la demande nationale a atteint 38.372 GWh à fin 2020, soit une diminution de 1,2% par rapport à 2019, en raison de la pandémie et ses impacts économiques et sociaux. Par ailleurs, la puissance électrique installée a atteint 10.627 MW, avec une part importante pour les énergies renouvelables (EnR), dont les plus récentes mises en services sont la Centrale photovoltaïque Erfoud (Projet solaire Tafilalet) de 40 MW et le Parc éolien Midelt (210 MW).

Rural : le taux d’électrification atteint 99,78%
En matière de généralisation de l’accès à l’électricité dans le milieu rural, le taux d’électrification rurale a enregistré, selon l’ONEE, 99,78% à fin 2020,  permettant l’accès à l’électricité à environ 13 millions de citoyens, pour un investissement global de 24,65 MMDH, avec tout ce qui en découle comme effets induits sur l’amélioration de leur qualité de vie et sa modernisation.

Accès à l’eau potable : 97,8% en milieu rural
Relativement à l’activité Eau & Assainissement, et afin de répondre à l’évolution de la demande en eau potable, la production de l’Office s’est établie, à fin 2020, à 1.257 Mm3. Il a été ainsi réalisé, au cours de cette année, la pose de plus de 629 km de conduites d’adduction et de distribution d’eau potable avec ce que cela engendre comme efforts pour l’acquisition du foncier et sa régularisation ainsi que l’équipement d’un débit supplémentaire de 2,97 m3/s, ce qui a porté le débit équipé global équivalent à 77,4 m3/s, et ce en vue de faire face à la croissance soutenue des besoins en approvisionnement en eau potable. Le taux d’accès à l’eau potable en milieu rural est passé à 97,8% à fin 2020, permettant de desservir une population estimée à 13 millions d’habitants, avec un investissement global de 16,65 MMDH.

En termes d’assainissement liquide, sept nouvelles stations d’épuration ont été réalisées durant l’année 2020, avec un débit global additionnel de 7.024 m3/j, ce qui a permis de porter le taux de raccordement au réseau public d’assainissement à 90% et le taux de dépollution des eaux usées à 82%. Ainsi, l’ONEE assure la gestion du service d’assainissement dans 142 centres, dans le cadre de la convention de gestion déléguée, pour une population d’environ 5,7 millions d’habitants.

Concernant la situation financière, le Directeur Général de l’Office a souligné la tendance à l’amélioration constatée au niveau des résultats et soldes de gestion de l’Office, durant les cinq dernières années, l’exercice 2020 clôturant avec un bénéfice net de 2.252 MDH, soit une hausse importante de 279% par rapport à 2019. A noter, également, l’amélioration graduelle des Capitaux Propres, suite aux résultats positifs réalisés par l’Office durant les cinq dernières années, outre la dotation en capital de 1.000 MDH, correspondant au ticket d’extension du contrat de fourniture d’énergie (PPA) avec TAQA 1-4.

Par ailleurs, une synthèse des principaux contrats conclus par l’Office a été présentée. L’ordre du jour a concerné, également, la présentation de l’avis du commissaire aux comptes sur les Comptes Sociaux et Consolidés de l’Office au titre de l’exercice 2020, en plus de la présentation du rapport du Comité d’Audit et du Contrôleur d’Etat de l’ONEE. Le Conseil a également approuvé l’ensemble des résolutions qui lui ont été soumises, et qui sont en phase avec les objectifs de l’Office, tant en matière de développement de ses secteurs d’activités que d’amélioration de ses performances techniques et managériales.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page