Éco-Business

Résultats annuels : l’excellente santé de CIH Bank

Le groupe bancaire a engrangé 603 millions de DH de bénéfices en hausse de 42% par rapport à 2019, une année normale. Il n’avait jamais gagné autant d’argent. 

Juste après un an de crise sanitaire, CIH Bank affiche des résultats de très bonne facture. Le groupe bancaire a engrangé 603 millions de DH de bénéfices en hausse de 42% par rapport à 2019, une année normale. Il n’avait jamais gagné autant d’argent. L’un des moteurs de ce résultat record a été la baisse du coût du risque. Il a été divisé par 2 par rapport à 2020 à 457 millions de DH, sans toutefois revenir au niveau normatif (250 millions de DH en 2019).

La digue des mesures du comité de veille économique contre les faillites d’entreprises a permis de préserver de nombreuses structures et de limiter les impacts de la crise dans les bilans des banques. La rapidité de la reprise dans certains secteurs dans un contexte de fort rebond de l’activité économique a favorisé la baisse du coût du risque. Mais, les banques restent sur leur garde d’autant plus que 2022 a démarré avec l’émergence de nouvelles menaces, à savoir la sécheresse et la flambée des cours à l’international.

«La banque est faiblement exposée au secteur agricole, en conséquence, l’impact de la sécheresse sera minime», indique Lotfi Sekkat, président directeur général de CIH Bank. Mais, elle sera indirectement touchée. Une mauvaise campagne agricole aura des répercussions négatives sur toute l’économie et va freiner la reprise.

Par ailleurs, la guerre en Ukraine et les sanctions contre la Russie entraînent une flambée des prix des matières premières et plongent les entreprises dans l’incertitude alors que beaucoup ne se sont pas encore remises de la crise du coronavirus.

Les résultats 2021 reposent aussi sur une bonne dynamique commerciale avec une collecte en hausse de 17% à 63 milliards de DH. Les crédits à la clientèle ont bondi de 18% à 74,4 milliards de DH dont une croissance de 28% des prêts hors immobiliers. Le produit net bancaire a totalisé 3,1 milliards de DH en hausse de 12,6% grâce à la forte croissance de la marge d’intérêt (+22%). Celle-ci représentait 73% des revenus à fin 2021. A fin 2021, le groupe continue d’afficher des ratios prudentiels supérieurs aux minimas avec un ratio de solvabilité Tier 1 et 9,90% et un ratio de solvabilité global de 14,53%. CIH Bank prévoit prochainement des sorties sur le marché pour renforcer le ratio de solvabilité Tier 1.

Frank Fagnon / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page