Éco-Business

Résultats annuels : Aradei Capital au-delà des attentes

Malgré une crise inédite dont les répercussions se sont encore fait ressentir en 2021, Aradei Capital dépasse les attentes. La foncière a publié des résultats supérieurs à 2019 (non impacté par le covid) et aux objectifs annoncés au marché lors de l’introduction en Bourse en décembre 2020. A la tête d’un patrimoine de 30 actifs, valorisé à 6,2 milliards de DH, l’exploitant de centres commerciaux se montre confiant sur ses perspectives.

Après une nouvelle séance boursière ponctuée par la chute de 2,32% du Masi, Aradei Capital, elle, se distingue en signant une hausse de plus de 5% sur un volume de 3,7 millions de DH. Le marché salue les bonnes performances de la foncière en 2021. Le résultat des opérations (FFO), principal indicateur de rentabilité, s’est établi à 204 millions de DH en hausse de 55% sur un an, de 31% sur deux ans et de 35% par rapport au business plan présenté au marché lors de l’introduction en Bourse en décembre 2020. L’exploitant de centres commerciaux reversera 95% de ce résultat aux actionnaires soit un dividende de 18,20 DH par action.

Le retour des clients dans ses centres commerciaux (40 millions de visiteurs en 2021 contre 31 millions en 2020) et le développement du portefeuille lui ont permis de dépasser les objectifs du business plan lors de l’IPO. «Ces résultats démontrent la résilience du business modèle et la pertinence de nos partenariats», s’est réjoui Nawfal Bendefa, président directeur général d’Aradei Capital, lors de la présentation des résultats annuels. L’année dernière, la foncière a amélioré son chiffre d’affaires de 55% à 421 millions de DH.

Encore que les perturbations liées à la crise sanitaire – de moindre ampleur qu’en 2020 – auraient eu un impact de 5 à 10% sur le chiffre d’affaires, selon les estimations du management. Comparé à 2019, les revenus s’affichent en hausse de 46% et de 23% par rapport au chiffre d’affaires prévisionnel lors de l’IPO. Les revenus locatifs ont totalisé 407 millions de DH en 2021 contre 264 millions de DH une année auparavant. Les autres revenus sont passés de 7,4 millions de DH à 14 millions de DH.

Signe de la reprise de l’activité dans les centres commerciaux et les galeries de la foncière, le taux d’occupation s’est renforcé de 4 points à 97%. Le taux de recouvrement, lui, s’élève à 95%. Une bonne partie de la croissance du chiffre d’affaires 2021 (60%) est liée à l’évolution du périmètre avec notamment l’acquisition de l’OPCI Cléo Pierre SPI-RFA auprès de BMCI.

Par ailleurs, la foncière a procédé à l’ouverture de 110 nouveaux magasins. Pour financer ses investissements, elle a émis 500 millions de DH d’obligations et emprunté 300 millions de DH pour l’acquisition de l’OPCI Cléo Pierre SPI-RFA (la transaction s’élève à 557 millions de DH). Le taux d’endettement ressort à 36% comparable à celui du benchmark à l’international. Il est par ailleurs inférieur au plafond de 40% fixé pour les OPCI, pour exemple.

La reprise de la fréquentation dans les centres commerciaux se poursuit en ce début d’année, relève le management, ce qui devrait soutenir l’activité de la foncière. Elle devrait également tirer profit de la diversification du portefeuille notamment dans la santé suite à la joint-venture avec Akdital Holding et BFO Partners. Aujourd’hui, Aradei Capital est à la tête d’un patrimoine de 30 actifs répartis dans 22 villes. A fin 2021, le portefeuille est valorisé à 6,2 milliards de DH.

Franck Fagnon / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page