Éco-Business

Renault pourrait supprimer des modèles de sa gamme, dont la Mégane

Comme d’autres constructeurs automobiles, Renault fait face à des difficultés financières. Sauf que celles-ci sont bien plus conséquentes pour la firme au losange qui, avant même la crise sanitaire du Covid-19, avait clôturé l’année 2019 dans le rouge pour la première fois depuis une décennie avec une perte nette de 141 millions d’euros.

Pis encore, sur la période allant de la fin décembre 2019 à la fin mars 2020, Renault a consommé 5,5 milliards d’euros de sa trésorerie! Une situation qu’est venue aggraver l’arrivée du coronavirus qui a brutalement freiné l’activité du groupe français.


Du coup, en préparant son plan de relance (post-coronavirus), Renault réfléchit sérieusement à tailler dans sa gamme. Les monospaces Scenic et Espace sont dans le viseur, mais aussi des modèles n’ayant pas réussi sur le plan commercial comme la berline Talisman et le SUV Koleos. Plus surprenant encore, même la compacte Mégane pourrait disparaître du catalogue de Renault qui est appelé à s’électrifier. C’est ce qu’a laissé entendre Laurens van den Acker dans une interview accordée au magazine anglais Auto Express.

Le patron du design et non moins membre du Comité de direction de Renault a ainsi déclaré: «Inévitablement, une fois que nous commencerons à ajouter une gamme de véhicules électriques à notre gamme, certains des autres véhicules devront partir car nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de développer tout cela en même temps». Et d’ajouter: «la Mégane est dans un segment de plus en plus sous pression. Vous devez mettre votre argent là où est l’avenir du marché». On verra donc si l’année 2020 marquera ou non le dernier virage de la Mégane.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page