Éco-Business

Provinces du Sud : l’ONEE mobilise 2 MMDH

Afin de renforcer l’alimentation électrique des provinces du Sud, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable a annoncé un investissement de 2 MMDH. Détails.

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a annoncé la mobilisation d’un investissement de 2 MMDH pour assurer le renforcement de l’alimentation électrique dans les provinces du Sud. Cette annonce a été faite par le directeur général de l’office, Abderrahim El Hafidi, à l’occasion du lancement d’un grand projet d’extension du transport de l’énergie électrique Agadir-Laâyoune au poste blindé 400/225 kV à El Haggounia (province de Tarfaya). Pour le directeur général, «il s’agit d’un projet stratégique qui aura un impact très positif sur le coût global du Kw produit à partir des énergies renouvelables». S’exprimant sur l’intérêt de ce poste, El Hafidi a assuré qu’il est de nouvelle génération : «il a été réalisé dans un contexte agressif et dans un milieu où les contraintes environnementales extérieures sont énormes : rafales de vent de sable et milieu marin.»


Un projet à fort potentiel
Dans ce contexte, l’«énorme potentiel» des provinces du Sud en matière d’énergies renouvelables a été mis en avant par le DG de l’ONEE. Même constat quant aux grands projets structurants lancés dans ces provinces, pour la production de cette énergie à partir de l’éolien. Ainsi, afin d’assurer l’évacuation des énergies renouvelables en cours de développement dans les provinces, d’une capacité additionnelle de 800 MW, l’ONEE a lancé ce projet de transport de l’énergie électrique, stratégique pour le renforcement du réseau dans la région. Il consiste en la réalisation de la deuxième artère 400 kV Agadir-Laâyoune, requérant, entre autres, l’extension de la partie 400 kV du poste El Haggounia. Pour rappel, le poste existant a été mis en service en 2016 dans le cadre du projet d’évacuation des parcs éoliens de la région du Sud et du renforcement de l’alimentation en énergie électrique. En tout cas, s’agissant de l’extension du poste El Haggounia, les travaux de la première phase ont été lancés mi-février dernier pour une mise en service prévue au cours du premier semestre 2022, tandis que la deuxième phase sera opérationnelle au cours du premier semestre 2023.

Dans ce sillage, l’ONEE a souligné que ce projet «stratégique» aura des retombées positives sur le développement des régions du Sud et permettra notamment le renforcement de la sécurité d’alimentation en énergie électrique, la satisfaction de la demande croissante, la valorisation du potentiel des énergies renouvelables ainsi que le développement économique et social de ces régions.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page