Éco-Business

Prévoyance sociale : la CNRA et le RCAR s’en tirent bien en 2020

Les deux organismes, gérés par CDG Prévoyance, ont traversé sans encombre la tumultueuse année 2020 qui vient de s’écouler. L’une a eu une activité opérationnelle soutenue, avec des résultats financiers au vert, tandis que l’autre a fait preuve d’une résilience sans pareil face aux perturbations du marché financier.

La Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA) et le Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) se portent bien ! Selon CDG Prévoyance, qui a présenté les résultats annuels ainsi que les performances financières et opérationnelles de ces deux organismes, le 12 avril dernier, lors des réunions des comités de direction présidées par Abdellatif Zaghnoun, directeur général de la CDG, «la CNRA et le RCAR ont traversé sans encombre la tumultueuse année 2020 qui vient de s’écouler. La première a eu une activité opérationnelle soutenue et a affiché des résultats financiers au vert. Alors que l’autre a fait preuve d’une résilience sans pareille face aux perturbations du marché financier.»


La CNRA a dégagé un résultat net de 101,06 MDH
En effet, pour son activité de gestion propre des rentes et régimes et fonds de retraite, la CNRA a pu collecter en 2020 un montant global de capitaux, primes et cotisations, de 2.338,80 MDH. Les capitaux collectés des rentes accidents du travail et de circulation ont ainsi représenté 55% du chiffre d’affaires de la CNRA, l’année dernière. Le régime de retraite complémentaire «RECORE» a, lui, représenté 44,4% du chiffre d’affaires global de la CNRA, avec un montant de cotisations de 1.039,95 MDH. Quant aux prestations de la gestion propre, elles ont atteint un montant total de 1.520,60 MDH. Dans le même temps, le nombre de bénéficiaires est passé à 124.151 en 2020. Pour ce qui est de l’activité gestion pour compte de tiers, la CNRA a procédé à la gestion, au traitement et au paiement d’un montant global de 1.295,831 MDH pour 250.000 bénéficiaires au titre des rentes, pensions, aides et avances de plusieurs fonds de solidarité qui lui sont confiés en gestion par les pouvoirs publics (Fonds de travail, Daam Al Arami, Fonds d’entraide familiale, etc.). Au final, la performance annuelle nette des portefeuilles de la CNRA a été impactée positivement par l’appréciation de la valeur marché de son portefeuille obligataire valorisé à 23 MMDH au 31 décembre 2020. En conséquence, l’exercice 2020 de la CNRA s’est soldé par un résultat net d’un montant de 101,06 MDH.

Pour le RCAR, un résultat net excédentaire de 1,5 MMDH
Concernant le régime RCAR, il s’en est aussi bien tiré en 2020 et l’horizon serait même très prometteur. En effet, excepté le marché boursier, toutes les autres classes d’actifs du portefeuille RCAR, qui compte à fin 2020 une population de 659.424 citoyens, dont 523.125 affiliés et 136.299 pensionnés issus de 3.490 établissements adhérents, ont dégagé des résultats positifs l’année dernière en portant l’encours valorisé à 128 MMDH au 31 décembre 2020. C’est ainsi que l’exercice 2020 s’est soldé par un résultat net excédentaire de 1,5 MMDH. Ce qui permet au RCAR d’afficher à fin 2020 un horizon de viabilité autour de 2051. Ceci, notamment grâce à l’importante valeur de sa réserve et à ses flux entrants anticipés par les études actuarielles. Et visiblement, ce n’est pas tout ! En effet, CDG Prévoyance mise beaucoup sur la nouvelle gouvernance de la gestion financière du RCAR qui, selon elle, favorisera l’accélération de la mise en œuvre de la stratégie d’investissement par la poursuite de la gestion dynamique de ses portefeuilles et l’aboutissement d’opérations stratégiques à fort impact sur ses rentabilités futures. En tous cas, courant 2020, elle a poursuivi la maîtrise des ratios de gestion de la CNRA et du RCAR, et renforcé le dispositif de gouvernance de ses deux organismes par l’arrivée de nouveaux membres indépendants siégeant aux comités de direction, audit et risques, pilotage et investissement. Il s’agit notamment de personnalités de renommée nationale et d’experts internationaux, aux compétences riches et diversifiées dans les domaines de la retraite, de l’assurance, de la finance et de l’investissement, qui viennent apporter leur contribution aux travaux de diverses instances. En outre, CDG Prévoyance a finalisé plusieurs projets structurants à fort impact sur sa performance, sa gouvernance et son organisation en 2020, notamment le renouvellement de la certification ISO 9001 de son système de management et l’aboutissement de son programme de transformation digitale, visant l’optimisation du «parcours client» pour une meilleure qualité de service et prise en charge de la forte croissance de la population par la plateforme de gestion unifiée et globale des produits du RCAR et de la CNRA. Ce qui lui a valu d’être couronnée par l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) de trois prix d’excellence : Technologies de l’information et de la communication, Bonne gouvernance et Qualité de services.

Aziz Diouf / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page