Éco-Business

Post-vaccination : TMM Software décroche le marché du passeport santé

Le Maroc adopte l’application apTeleCare de TMM Software, dispositif de santé reconnu et largement utilisé en France par de nombreux laboratoires, fabricants de matériel médical et établissements de santé, pour le suivi post-vaccination contre la Covid-19.

L’écosystème des fournisseurs et prestataires de la campagne de vaccination contre la Covid-19 prend forme. D’un côté, les fournisseurs de doses à injecter au titre de cette initiative nationale sont déjà connus. Le 22 janvier, le Maroc a reçu les premiers lots du vaccin britannique AstraZeneca fabriqué en Inde. Les premiers lots du vaccin Sinopharm ont été reçus le 27 janvier depuis la Chine. En tout, le Maroc a reçu 2,5 millions de doses du vaccin anti Covid-19. Comme tous les médicaments et produits de santé, le vaccin peut provoquer des effets indésirables chez certaines personnes. Afin de surveiller et de réagir à temps en cas de complications vaccinales, le Maroc a fait le choix de la mise en place d’un dispositif de télésuivi des Manifestations post-vaccinales indésirables (MAPI). C’est dans ce cadre que la solution logicielle de télésuivi médical apTeleCare, du français TMM Software, vient d’être retenue pour le suivi médical de la campagne et ce, via le portail d’accueil jawaz-essaha.com. «Couplée au dossier médical partagé du patient et adaptée pour le suivi vaccinal, l’application permet de disposer d’un passeport de santé électronique de vaccination permettant aux personnes vaccinées l’accès à la plateforme de télésuivi, d’assurer la sécurité des personnes vaccinées contre la Covid-19 à travers un télésuivi à domicile. Il s’agit aussi de transmettre des messages éducatifs en matière de santé», fait valoir Dr Said Belkadi, directeur médical de HighKaw.


L’application a fait ses preuves
Selon le fournisseur, la solution logicielle a déjà été adoptée par des acteurs spécialisés de la santé pour leur télésuivi dans les volets de préadmission et de post opératoire. C’est, par exemple, le cas de FollowSurg, pour le télésuivi de plus de 11.000 patients candidats à la chirurgie bariatrique, Physidia pour le télésuivi de patients utilisant un appareil d’hémodialyse ou encore Santélys pour le télésuivi de patients sur 4 pathologies distinctes. Toutefois, les échelles ne sont pas les mêmes. Sur ce volet, l’intégrateur tient à rassurer : «Quelles que soient les pathologies, la pertinence de la solution apTeleCare est fondée sur trois piliers : la sécurité, la pérennité, et la modularité, qui rend l’outil adaptable à chaque protocole, afin de répondre aux besoins des différentes pathologies et approches thérapeutiques.»

Mode d’emploi
Gratuite, l’application a pour objectif de couvrir, à terme, 80 % de la population marocaine, soit 25 millions de personnes. Les autorités sanitaires ont décidé d’accompagner la campagne, en donnant aux patients accès à l’application «Yakadaliqah», qui signifie «vaccinovigilance» en arabe. Celle-ci permet l’enregistrement, la déclaration des effets indésirables par les personnes vaccinées et leur télésuivi, en vue de suivre, répertorier et contrôler les MAPI. Une fois le compte créé sur le portail jawaz-essaha.com, le patient peut télécharger l’application de télésuivi «Yakadaliqah». Le fonctionnement du dispositif est simple et adapté : après la vaccination, le bénéficiaire peut télécharger sur son smartphone le passeport de santé digital de vaccination, disponible en ligne ou via Google Play ou App Store. La personne vaccinée a la possibilité de déclarer les MAPI survenues à travers un questionnaire où sont indiqués les symptômes susceptibles d’intervenir après la vaccination. Le médecin du centre de vaccination analyse les alertes et y répond par des conseils, une prescription médicamenteuse, une invitation à une consultation sur place ou par une orientation vers l’hôpital le plus adapté. Pour établir un lien de causalité avec la vaccination anti Covid-19, le médecin déclare les MAPI sévères au centre national de pharmacovigilance. Le patient est ensuite autonome pour la suite du suivi d’autres MAPI liées à la vaccination en renseignant un questionnaire disponible sur l’application . En cas d’urgence, il peut envoyer une alerte par messagerie. Les questions sont disponibles en français, en arabe dialectal et en pictogramme. Le dispositif prévoit également l’envoi de photos et de fichiers audio. 

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page