Éco-Business

Parc automobile: versement des primes de renouvellement

Le ministère de l’Équipement et du transport a annoncé le début du versement des primes allouées aux professionnels du secteur. Un délai supplémentaire pour effectuer la visite technique a aussi été accordé aux propriétaires de véhicules concernés.

Le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé le début du versement des primes allouées dans le cadre du programme de renouvellement du parc automobile. Celui-ci s’exerce en faveur des professionnels du transport, dont les dossiers ont été déposés auprès des services extérieurs du département. Cette décision de versement, liée aux dispositifs relatifs à la prime de renouvellement du parc, intervient après l’approbation définitive des engagements des dépenses des primes par les services compétents du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, au titre de l’année 2019 et celles d’avant, indique le ministère de tutelle.  À cet effet, les professionnels concernés sont appelés à déposer le dossier complémentaire auprès du service du transport routier, où ils ont déposé leur demande précédemment, afin que les services de l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) puissent affecter les primes dans les meilleurs délais.


Modalités
Selon le type de prime octroyé, le complément de dossier comporte un reçu qui indique l’état du véhicule ou d’anciens véhicules auprès de la société de concassage agréée, un certificat original d’immatriculation du véhicule ou d’anciens véhicules destinés au renouvellement ou à la casse, et une copie du certificat d’immatriculation du véhicule acquis en cas de bénéfice de la prime de renouvellement, souligne le communiqué du ministère. Les professionnels seront avisés ultérieurement des conditions requises pour bénéficier du programme de renouvellement du parc de véhicules au titre de l’année 2020, via un autre communiqué, indique le département de tutelle. Il est à noter que les services de l’Agence nationale de la sécurité routière ont accordé à ce programme, au titre de l’année 2020, un montant qui s’élève à 153 millions de DH.

Visite technique : un délai supplémentaire
Par ailleurs, la NARSA a décidé d’accorder aux propriétaires de véhicules, dont le poids total autorisé en charge est inférieur à 3,5 tonnes, un délai supplémentaire jusqu’au 31 août courant, pour leur permettre d’effectuer la visite technique. Ce délai concerne les véhicules disposant d’un procès de visite technique périodique ayant expiré le 18 mars dernier ou qui sont soumis au contrôle technique pour la première fois à partir de cette date, indique NARSA dans un communiqué. Pour bénéficier de ce délai supplémentaire, le propriétaire du véhicule doit disposer d’un récépissé de réservation de rendez-vous pour le contrôle technique, avant fin août. Ce récépissé peut être délivré par l’un des centres de visite technique autorisés, ou obtenu via le portail électronique https://khadamat.narsa.gov.ma avec confirmation du centre concerné. L’Agence souligne que ce délai supplémentaire vise à donner suffisamment de temps aux usagers qui n’ont pas pu soumettre leurs véhicules au contrôle technique à la date prévue.

YASSIN SABER / Les inspirations ECO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page