Éco-Business

ONEE : la titrisation pour financer le fonds de roulement

FT Energia est le fonds de placement collectif en titrisation créé par l’ONEE dans le but de financer son besoin en fonds de roulement sur trois ans. Ceci en attendant la stabilisation du marché des matières premières. Le fonds de placements est ainsi fixé au plafond de 1,579 milliard de dirhams.   

L’ONEE veut financer son besoin en fonds de roulement sur trois ans, en attendant la stabilisation du marché des matières premières. Pour ce faire, l’opérateur national a eu recours à la titrisation. Ainsi cette opération, qui vient d’être visée par l’AMMC, concerne la création d’un fonds de placements collectifs «FT Energia» fixé au plafond de 1,579 milliard de dirhams.

De ce fait, le Fonds sera constitué, à la date de signature de son règlement de gestion, soit le 27 octobre 2022. L’ONEE en sa qualité d’établissement initiateur, cède au Fonds toutes les créances nées qu’il détient à cette date sur les débiteurs et toutes les créances futures qu’il générera. Il s’agit en l’occurrence de 13 débiteurs et 26 contrats clients. Il est noté, dans ce sens, qu’une simulation des créances susceptibles d’être cédées au Fonds a été établie avant la date de cession sur les 13 Débiteurs et 26 contrats clients sélectionnés.

Cette simulation comprend des créances nées qui totalisent au 13 septembre, un montant de 701,6 MMDH de créances nées et quatre mois de créances futures totalisant ainsi un montant global des créances cédées équivalent à 2,02 MMDH. Dans sa note l’ONEE donne plus de détails sur ses clients «grands comptes», ce sont ceux alimentés par la Haute et Très haute tension (THT-HT) de 60 à 225 KV. Il s’agit principalement des délégataires, des régies et des clients grands comptes directs tels que Lydec, Redal, Radeema, OCP, RAK Kénitra, ONCF, etc. A fin juillet 2022, le portefeuille des clients grands comptes de l’Office était constitué de 61 clients liés à l’ONEE à travers 184 contrats, apprend-t-on au niveau de la note d’information. Ce gisement de clients grands comptes constitue la base de sélection des débiteurs objet de l’opération de titrisation de l’ONEE.

Les défis du secteur
En citant les raisons qui ont poussé à la mise en place du Fonds de placement collectif en titrisation, l’Office évoque dans sa note d’information que le secteur électrique national fait face , depuis novembre 2021, à plusieurs défis. Il s’agit en l’occurrence de la hausse de la demande énergétique à la sortie de la crise pandémique et ce, suite à la relance de l’économie mondiale, une évolution de la demande qui est en hausse de l’ordre de 5,6% par rapport à l’année 2020. Ceci dit, l’ONEE affirme que la tendance de 2021 serait maintenue également en 2022, avec un taux moyen d’accroissement attendu de 5%.

En outre, l’Office note également la baisse de la pluviométrie au cours de la période 2021-2022 qui a entraîné une baisse dans la contribution hydroélectrique classique dans la satisfaction de la demande, compensée par l’utilisation de moyens de production très coûteux pour le système électrique national. La rupture de l’approvisionnement en gaz naturel, à partir de novembre 2021, a également représenté un défi de taille, qui a amené l’ONEE à mettre en place un plan d’intervention d’urgence pour compenser la production des centrales fonctionnant au gaz naturel. Ceci sans oublier la flambée exceptionnelle au niveau international des prix des combustibles destinés à la production de l’électricité.

A cet effet, l’ONEE a mis en place un ensemble de mesures et de leviers de redressement pour faire face à cette flambée inédite des prix des combustibles. Face à cette situation, un mix de financement a été mis en place en vue de répondre à la particularité du contexte actuel et aux objectifs de préservation de la structure bilancielle de l’Office et d’optimisation du coût de l’opération.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page