Éco-Business

OMC: Les pays africains réunis autour du Maroc

Le siège de l’OMC à Genève./DR

 
Le Maroc a réuni, cette semaine à Genève, les ambassadeurs et négociateurs commerciaux des pays africains pour des concertations sur l’état des négociations au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). 

Une centaine de délégués de pays africains à Genève, des négociateurs de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) et des représentants d’organisations internationales partenaires ont pris part à cette rencontre.
Cette 2e réunion du genre a été initiée par la Mission permanente du Maroc auprès de l’ONU en sa qualité de coordonnateur du groupe africain à l’OMC.
L’accent a été mis notamment sur les progrès réalisés dans les négociations de la ZLEC et les éventuelles répercussions des questions relatives au système commercial multilatéral sur la zone de libre-échange continentale. 

Les discussions ont également porté sur la vision des négociateurs des différentes régions économiques africaines pour accélérer le processus de création d’une zone de libre-échange africaine en vue de stimuler le commerce intra-africain et le développement économique du continent.
Pour le secrétaire général de la Conférence de l’ONU sur le commerce et le développement (CNUCED), Mukhisa Kituyi, «le principal message de ce rendez-vous est que le commerce interafricain devra constituer un moteur du développement pour le continent». 

Les pays africains disposent d’un potentiel non-négligeable en termes d’équipements, de richesses et d’infrastructures, a-t-il souligné, citant l’exemple du Maroc. 

En outre, cette réunion africaine ouvre la voie aux pays du continent pour un rôle accru au sein de l’OMC dans la perspective d’une plus grande contribution au commerce mondial. 

Le Maroc avait abrité en avril 2015 la Conférence des ministres africains à l’occasion du vingtième anniversaire de l’entrée en vigueur des accords de Marrakech, avec la participation du directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo.


Visas Schengen: rien ne va plus entre le Maroc et la France



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page