Éco-Business

Numérique : coup d’envoi de La Morocco Tech

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration organise son premier grand rendez-vous. Aujourd’hui, en présence de membres du gouvernement et de l’Apebi, a lieu le lancement officiel de La Morocco Tech. 

Aujourd’hui, vendredi 14 janvier, a lieu le lancement officiel de La Morocco Tech. Il s’agit d’une marque et d’un engagement pour renforcer la position du Royaume en tant que pôle numérique régional. Le coup d’envoi de cette marque sera effectuée par Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du Chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration. La cérémonie connaîtra la présence de membres du gouvernement, à savoir Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, et de Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences.


La Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI) sera aussi de la partie. L’événement se déroulera en format hybride avec près de huit heures de «live»,retransmis en trois langues (arabe, français et anglais) sur différentes plateformes digitales. Une première au Maroc qui mobilisera d’éminentes personnalités nationales et internationales, issues du monde du numérique, de la sphère économique, académique et institutionnelle.

En effet, une cinquantaine d’experts-intervenants et plus de 1.000 participants en ligne sont attendus. Cette journée sera rythmée par de nombreuses discussions autour du mode de gouvernance de la marque, des opportunités multiples de financement, du gisement des talents dont dispose le Maroc, mais également du rôle que pourrait jouer la diaspora marocaine dans le rayonnement numérique du pays. Pour rappel, le Nouveau modèle de développement érige le numérique comme axe crucial et transversal dans la transformation et le développement de tous les domaines. La commission spéciale a d’ailleurs recommandé d’adopter une stratégie de transformation numérique et de développer des plateformes numériques pour tous les services au citoyen et à l’entreprise, ainsi que les plateformes de participation au niveau central et territorial.

Tilila El Ghouari / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page