Éco-Business

NMD : la CSMD fait escale à Fès

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a fait escale à Fès et a présenté aux acteurs régionaux, territoriaux et au tissu associatif et socio-économique de la région les conclusions du rapport général relatif au Nouveau modèle de développement (NMD).

Les représentants de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) ont fait escale le 29 juin à Fès et ont organisé plusieurs rencontres avec les acteurs régionaux, territoriaux et au tissu associatif et socio-économique de la région. Objectif : présenter les principaux axes du Nouveau modèle de développement (NDM) et de recueillir les différentes remarques et critiques, des acteurs régionaux, susceptibles d’améliorer ce nouveau modèle. À cette occasion, le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et membre de la CSMD, Ahmed Réda Chami, a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la tournée entamée par la CSMD pour la vulgarisation du contenu du rapport sur le NMD aux différents acteurs et aux citoyens des régions. Notons que le NMD a élaboré quatre principaux axes, dont celui relatif au «Maroc des régions».


Dans ce cadre, Chami a insisté sur l’importance de poursuivre la mise en œuvre de la régionalisation avancée comme un des chantiers majeurs initiés par le royaume pour impulser son développement territorial, relevant que le Nouveau modèle de développement cristallise ce choix et prône un Maroc des Régions. Lors de cette rencontre, Chami a mis l’accent sur la nécessité de créer un «choc de simplification» dans la relation entre le citoyen et l’administration.

«Les rencontres et les consultations tenues au niveau des régions ont révélé un profond malaise chez les habitants, surtout les jeunes, avec un sentiment de marginalisation, de frustration et de perte de confiance dans certaines institutions et administrations», précise-t-il.

Cette crise de confiance a mené l’ascenseur social à tomber en panne. D’ailleurs, une étude a démontré que les Marocains ne font confiance qu’au roi, à l’armée et à l’institution de la sécurité. Pour ramener cette confiance et redonner espoir aux jeunes, Chami a appelé les responsables à amorcer rapidement un changement de paradigme, via le renforcement du système sanitaire et éducatif, ainsi que de garantir l’égalité des chances. Lors de cette rencontre, Said Zniber, wali de la région de Fès-Meknès, a appelé toutes les parties prenantes à se mobiliser pour la concrétisation des différents chantiers portés par le Nouveau modèle de développement.

« LeNMD constitue le fruit de longues consultations avec l’ensemble des acteurs concernés sur les moyens à mobiliser pour dynamiser les secteurs vitaux avec pour finalité la construction d’un Maroc prospère capable de relever les défis à venir», précise Zniber.

De son côté, le président du Conseil de la région Fès-Meknès, Mohand Laenser, a indiqué que le NMD reflète l’importance accordée aux espaces territoriaux et que le développement ne peut être global que s’il est territorial et déconcentré. «C’est une occasion pour les acteurs de la région de s’informer de la dimension territoriale et celle en lien avec la régionalisation avancée», précise-t-il. Rappelons que cette visite a été effectuée conformément aux Hautes Instructions royales visant à mener dans les 12 régions du royaume une vaste opération de restitution et d’explication des conclusions et recommandations du rapport de la CSMD auprès des citoyens et des différents acteurs locaux.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page