Éco-Business

Managem : malgré la crise, les revenus en hausse

Les effets de la crise se sont fait sentir sur les résultats trimestriels du groupe. C’était sans compter sur l’amélioration des cours de l’argent et de l’or qui ont réussi à inverser la tendance au niveau des revenus annuels.

Managem a fait preuve de résilience face aux effets de la crise sanitaire. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’affiche en effet, à fin 2020, en progression de 4% à 4,72 MMDH. Pourtant, au terme du quatrième trimestre, le minier a dû essuyer certains revers de la crise qui se sont matérialisés par l’arrêt momentané, durant la période de confinement, de certaines unités de production par mesure de précaution en vue de préserver la santé des collaborateurs. Il en ressort des revenus trimestriels en repli de 6% à 1,2 MMDH. Une baisse qui a toutefois été compensée par l’amélioration des cours de l’argent et de l’or. De bonnes performances de production ont par ailleurs été enregistrées au niveau d’autres métaux de base tels que le cuivre, le cobalt, le plomb ou encore le zinc.


Dans ce contexte, le groupe assure avoir poursuivi sa stratégie de croissance courant 2020, et ce à travers la mobilisation d’une enveloppe d’investissement de 2,25 MMDH, en hausse de 19% par rapport à la même période de l’année précédente. Managem précise dans ce sens qu’«environ 50% de cette enveloppe a été allouée au projet aurifère Tri-K en Guinée». L’endettement du groupe en 2020 a, quant à lui, augmenté de 32% à 5,5 MMDH. Une hausse marquée par «l’effort d’investissement du groupe pour accompagner les projets de développement en Afrique», affirme le top management.

D’ailleurs, le groupe marocain vient de conclure un second partenariat de coopération avec le groupe chinois Wanbao Mining, portant sur le développement d’un projet minier de grande envergure au Soudan.

À travers ce nouveau partenariat, les deux groupes ont décidé de mutualiser leurs efforts afin de développer un grand projet aurifère, avec un objectif de production à moyen terme d’environ 5 tonnes d’or par an et un niveau d’investissement d’environ 250 millions de dollars. Les partenaires visent également l’accélération des travaux d’exploration dans les blocs détenus par Managem ainsi que les blocs détenus par Wanbao Mining afin de développer une seconde mine d’or à horizon 3 ans. Ce partenariat stratégique prévoit une prise de participations minoritaires croisées de 35%. 

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page