Éco-Business

Lutte contre le Covid-19: L’Agence de la Francophonie mobilise les universités

 

L’Agence universitaire de la francophonie (AUF) déroule son plan d’action de lutte contre le Covid-19. En riposte à la pandémie à laquelle le monde entier fait face, elle vient de lancer un appel à projets international, en fin de semaine.


Un appel à projets exceptionnel basé sur un processus accéléré et simplifié de soumission, d’évaluation et de sélection, en raison de son objet. En effet, l’objectif de cet appel à projets est de valoriser l’apport des universités membres de l’AUF –dont des écoles et universités marocaines – au développement de solutions à impact technologique et/ou social immédiat pour aider les systèmes de santé et les populations à faire face aux difficultés provoquées par la pandémie Covid-19.

Peuvent soumissionner à cet appel à projets tous les établissements d’enseignement supérieur membres de l’AUF à travers leurs étudiants , associations ou clubs d’étudiants, élèves-ingénieurs, jeunes chercheurs, laboratoires ou centres de recherche intégrant de jeunes chercheurs, animateurs et makers de Fablabs ou d’incubateurs.

Ces derniers peuvent notamment présenter toute initiative ayant un impact technologique, économique et/ou social évaluable à très court terme. Il peut s’agir, par exemple, d’un dispositif d’aide ou d’accompagnement, comme d’un produit manufacturé. Plus généralement, il peut s’agir d’initiatives liées à la production de matériels indispensables aux soins, à la protection ou à la prévention des risques sanitaires (masques, gants, désinfectants, respirateurs, écouvillons…) ; à des actions de santé publique ; au développement d’applications ; au développement d’outils d’aide à la décision ; à la communication et la sensibilisation sur la prévention des risques sanitaires; à l’aide aux personnes vulnérables ou isolées ; à la prévention des impacts psychologique ou socio-économique de la crise sanitaire et à la lutte contre les violences faites aux femmes et enfants en période de confinement.

Un fonds exceptionnel de 500.000 euros …
Face à l’urgence et aux immenses besoins, l’AUF consacre un fonds exceptionnel de 500.000 euros (5,5 MDH) à cet appel à projets. Ce fonds finance deux catégories de projets. La première catégorie regroupe les projets ayant un impact technologique, économique et/ou social à effet immédiat. Elle est divisée en deux sous-catégories. La première sous-catégorie regroupe les projets dont le financement individuel nécessite moins de 10 000 euros (environ 110. 000 DH). Tandis que la seconde sous-catégorie regroupe ceux dont le financement est compris entre 10.000 et 20.000 euros (110.000 et 220.000 DH). S’agissant de la seconde catégorie de projets, il s’agit de projets exceptionnels à fort impact ou particulièrement innovant, avec une dimension inter-régionale ou internationale dont le coût de financement peut atteindre 50.000 euros (550.000 DH).

…Pour financer des dépenses spécifiques
Cet argent devra servir à des dépenses spécifiques. À savoir, prendre en charge l’achat de matière première et frais d’acheminement, l’achat d’équipements, consommables et frais d’acheminement, la location d’équipements , les frais des tests de conformité ou de certification ou d’éventuelle homologation, les frais de communication, les missions et déplacements, sous réserve des règles en vigueur prises par les gouvernements concernés ainsi que l’internet et les télécommunications.

L’établissement sélectionné ne pourra, en aucun cas, utiliser cet argent pour payer ses frais de gestion ou encore ses frais de personnel. À signaler que la mise en oeuvre des projets sélectionnés bénéficiera aux structures de santé, notamment aux structures s’occupant des personnes malades, vulnérables ou isolées ; mais également aux structures luttant contre les violences basées sur le genre, en augmentation en période de confinement. La date de limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au dimanche 3 mai 2020.

Rappelons que cet appel à projets fait partie du plan d’action en quatre axes déployé par l’AUF depuis le début de la pandémie. Il vient renforcer l’action de l’Agence qui s’est déjà traduite par plusieurs actions parmi lesquelles on peut citer la création d’une cellule de crise, la mise à disposition de ses ressources numériques, l’organisation et la gestion de formations en ligne et le soutien des réseaux de santé partenaires.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page