Éco-Business

Liquidité bancaire : le déficit s’allège

Après plusieurs semaines d’aggravation, le besoin de liquidité du système bancaire réduit son ampleur,  à -70,9 MMDH. 

Léger répit pour les trésoreries bancaires. Après quelques semaines de creusement, le déficit de liquidité sur le marché monétaire commence à se réduire. Selon BMCE Capital Global Researsh, le besoin en cash des banques s’est allégé de 5,62% se fixant à -70,9 MMDH en moyenne hebdomadaire au cours de la semaine passée. Bank Al-Maghrib a, dans ces conditions, réduit de 5% ses avances à 7 jours, à 34,5 MMDH.

Dans le même sillage, les placements du Trésor ont significativement baissé, comme le relève la filiale analyses et recherches de BMCE Capital, passant de 19,1 MMDH à 10,6 MM. Par conséquent, le Taux Moyen Pondéré est ressorti stable à 1,50% alors que le MONIA (Moroccan Overnight Index Average) s’est établi à 1,413%.

Pour la semaine prochaine, Il est prévu que l’institut d’émission diminue davantage son intervention sur le marché monétaire avec l’injection de 34 MMDH sous forme d’avances à 7 jours contre les 34,5 MMDH de la semaine précédente. Au niveau du marché primaire, le Trésor a pioché 725 MDH, la semaine passée, face à une demande qui a dépassé les 3,475 MMDH. Il s’est agi de maturités à 52 semaines au taux limite de 1,6935% et à 2 ans au taux limite de 1,8833%. Cela induit, selon BKGR, des évolutions contrastées entre baisse de 0,2 points de base (pdb) et hausse de 5,1 pdb sur les deux maturités.

Pour le marché secondaire, BKGR constate une légère hausse de la volumétrie. En effet, le volume global transigé, au cours de cette même période, a légèrement augmenté à 17,2 MMDH contre 15,3 MMDH la semaine précédente. Elle note ainsi que la plus forte variation a été enregistrée à la hausse sur la ligne 10 ans, soit +4,13 pdb à 2,44% sur la courbe secondaire.

Toujours est-il que la baisse des placements cette semaine n’entravera pas la stabilité des taux primaires à court terme dans un contexte où le Trésor semble toujours en position confortable, avec de faibles levées. Les analystes concluent que les décisions du Comité de Bank Al-Maghrib, prévu le 22 mars prochain, devraient conforter cette prévision.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page