Éco-Business

Liquidité bancaire : forte aggravation du déficit attendue pour 2022

Révision à la hausse des déficits de liquidité bancaire prévus pour fin 2021 et fin 2022. Selon CDG Capital Insight, le besoin des banques en cash devraient se creuser, respectivement, de 6,2 MMDH et 5,1 MMDH, par rapport aux prévisions publiées en octobre 2021. Cela placerait le manque à -58,2 MMDH à fin 2021 et -64,9 MMDH à fin 2022. La hausse des prévisions relatives au déficit de liquidité est expliquée par CDG Capital Insight par «une hausse moins prévue de la circulation fiduciaire, après une forte accélération enregistrée au cours de l’année 2020 et une révision à la baisse des prévisions relatives aux avoirs officiels de réserves, et ce, en tenant compte d’une hypothèse d’entrées de dons de 2,2 MMDH en 2022 et de 1,5 MM en 2023, et des financements extérieurs prévus du Trésor public pour les deux exercices».

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page