Éco-Business

Levées de fonds : le Maroc élu meilleur émetteur africain à l’international

La dernière édition du très attendu «Global Capital Bonds Awards 2021» a consacré le Maroc en le nommant meilleur émetteur africain des obligations à l’international. Il a également été élu 2e émetteur dans la catégorie «Marchés émergents» et meilleur responsable du marché financier international dans la région Afrique.

Le Maroc a décroché trois distinctions dans le classement « Global Capital Bonds Awards 2021». Il s’est vu décerner le prix du meilleur émetteur des obligations à l’international en Afrique et 2e meilleur émetteur dans la catégorie « Marchés émergents ». Le chef de division du marché financier international et de la gestion des risques, Abdelhakim Jouahri,a été quant à lui distingué en tant que meilleur responsable du marché financier international dans la région Afrique. Ces distinctions consacrent ainsi la réussite de l’emprunt obligataire émis par le Maroc le 8 décembre 2020 et qui a marqué le retour de notre pays sur le compartiment du dollar après une absence de 7 ans.


Cette émission, qui avait porté sur un volume de 3 milliards de dollars, avait connu un franc succès auprès des investisseurs internationaux avec un livre d’ordre qui a dépassé les 13,5 milliards de dollars enregistrant ainsi un taux de souscription de plus de 4 fois, ce qui a permis de sortir avec des conditions de financement très favorables. C’était aussi la deuxième sortie à l’international du Maroc en deux mois et demi. La première, libellée en euros visait la levée d’1 milliard d’euros répartie en deux tranche de 500 M€. L’émission avait également été plébiscitée par les investisseurs internationaux avec un carnet d’ordres dépassant les 2,5 milliards € émanant de 197 investisseurs.

Ce couronnement témoigne aussi de la confiance des investisseurs internationaux envers la place financière marocaine et des atouts dont elle dispose. Ces atouts avaient été mis en exergue dans le cadre du NetRoadshow mené auprès de cette communauté d’investisseurs par le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration (MEFRA) avec la participation de responsables de la Direction du Trésor et des Finances Extérieures (DTFE). Via ce NetRoadshow, ont ainsi été mises en exergue la stabilité politique dont jouit le Royaume et la résilience de son cadre macroéconomique confirmées par le niveau “Investment Grade” octroyé par les agences de notation S&P Global Ratings et Fitch Ratings, ainsi que la portée des réformes menées sous la conduite du Roi, mettant le Maroc sur le sentier du développement pérenne et de construction d’un Etat de Droit, démocratique, moderne et ouvert sur le monde.

« Ce NetRoadshow a constitué également l’occasion pour les investisseurs de s’enquérir des mesures économiques et sociales prises par le pays pour limiter l’impact des effets de la crise sanitaire de la Covid-19 et impulser la relance de l’économie marocaine», commente le ministère des finances.

Pour rappel, Global Capital est une société basée à Londres. Elle procède, via cet évènement très attendu, à des classements annuels, sur la base de sondages de marché, des différents acteurs selon leurs secteurs d’activités leur permettant ainsi de suivre leurs performances par rapport à leurs pairs.

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page