Éco-Business

Le Maroc consolide ses atouts sur le marché espagnol

La récente ouverture de la ligne aérienne Santander-Marrakech, exploitée par Ryanair, a permis au Maroc d’attirer le touriste espagnol originaire du nord de la péninsule ibérique et renforcer sa présence sur ce marché, le deuxième pourvoyeur de touristes à l’adresse du royaume.


La destination Maroc consolide sa place auprès du touriste espagnol, ou plus précisément celui du nord de la péninsule ibérique. En plus des visiteurs originaires de la région de Madrid, de la Catalogne ou d’Andalousie s’ajoutent  ceux en provenance des régions du nord. Le lancement d’une ligne aérienne entre Santander et Marrakech répond à une forte demande. Joint par les Inspirations ÉCO, Mohamed Soufi, délégué de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) à Madrid, a exprimé sa satisfaction quant à l’intérêt que suscite  la ville ocre depuis l’ouverture de cette connexion en octobre dernier. «Nous  revenons d’un voyage de familiarisation organisé au profit des autorités en charge du secteur du tourisme dans la région de Cantabrie. Deux tours opérateurs de la région, à savoir Totaly Spain et Cantabrico Viajes, étaient du voyage pour évaluer les potentialités de cette ligne. Les échos à propos de ce nouveau service aérien sont très encourageants», souligne Soufi.

Selon des données fournies par le département en charge du tourisme à Cantabrie, le vol desservi par la compagnie Ryanair a le vent en poupe et affiche un  taux moyen de remplissage  de 88% aujourd’hui. Plus précisément, le vol a enregistré un taux de remplissage de 90,64% en novembre, 89,4% en décembre et 84,7% en janvier. Lors de ce déplacement, la délégation de Cantabrie a pu découvrir les atouts touristiques de Marrakech ainsi qu’Essaouira. «Le but du voyage était de montrer qu’il est possible, à partir de cette desserte, de visiter d’autres villes marocaines ou faire le circuit impérial en se rendant à Fès et Meknès», précise le responsable de l’antenne madrilène de l’ONMT.

Selon lui et à raison de deux vols par semaine, les lundis et vendredis, cette liaison se prête à ce genre de découvertes. Par ailleurs et dans le cadre de cette coopération avec le gouvernement de Cantabrie, un voyage sera programmé en mai au départ du Maroc. De ce fait, des professionnels marocains viendront à la découverte de cette région espagnole. Des rencontres sont prévues avec les opérateurs de la Cantabrie et ceci pour une meilleure collaboration entre les deux régions en termes d’attraits des touristes au profit des deux destinations. La connexion est aussi la première liaison en direction d’un aéroport non-européen, selon les autorités de Cantabrie. «De fait, la desserte répond parfaitement aux attentes des voyageurs espagnols.   La ligne Santander-Marrakech est la seule, pour le moment, qui couvre le nord de l’Espagne. Son lancement couronne une série de négociations menées avec la compagnie irlandaise», souligne Soufi.

Le choix de Marrakech s’est imposé dès le début vu que la ville  est la destination la plus visitée par les touristes espagnols. L’accueil réservé à cette ligne et les perspectives de croissance du marché espagnol confortent l’ONMT. L’organisme marocain espère répéter les bonnes performances réalisées durant le précédent exercice où les arrivées de touristes espagnols ont enregistré une hausse de 8%. «Nous sommes sur la bonne voie pour reproduire cette belle performance.  De plus, les évènements programmés par nos soins braqueront davantage les projecteurs sur notre marché», affirme le responsable marocain. Effectivement, Marrakech n’en finit pas de recevoir les délégations espagnoles. Dans quelques jours, environ 90 professionnels, affiliés à la Confédération espagnole des agences de voyages (CEAV), débarqueront dans la ville ocre à l’invitation de l’ONMT. L’objectif de ce déplacement n’est autre qu’une découverte approfondie de cette destination appréciée par les touristes en quête d’authenticité et d’originalité.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page